HomeAfriqueBAD: des projets de 208 milliards de dollars pour l’opérationnalisation de la...

BAD: des projets de 208 milliards de dollars pour l’opérationnalisation de la ZLECAF

La Banque africaine de développement (BAD) et ses partenaires prévoient 230 projets d’un montant global de 208 milliards de dollars, afin de favoriser les perspectives d’opérationnalisation de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), a indiqué vendredi le président du Groupe de la BAD, Adesina Akinwumi.

« A l’approche de l’édition 2021 du Forum pour l’investissement en Afrique, la BAD et ses partenaires ont déjà prévoient 230 projets évalués à 208 milliards de dollars, afin de favoriser les perspectives d’opérationnalisation de la Zone de libre-échange continentale africaine » a-t-il déclaré à l’occasion des Assemblées annuelles de la Banque. « Nous restons très attachés à la réussite de la Zone de libre-échange continentale africaine », a-t-il assuré rappelant que la Banque avait accordé 4,8 millions de dollars pour soutenir la création du secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine.

Se référant au résultat d’une enquête menée auprès des sociétés de capital-investissement par African Private Equity and Venture Capital Association en 2020, M. Akinwumi a affirmé que 60 % des investisseurs commanditaires envisagent d’augmenter leurs investissements en Afrique au cours des trois prochaines années. Les Assemblées annuelles du Groupe de la BAD ont débuté mercredi en visioconférence sous le thème « Renforcer la résilience des économies en Afrique après le Covid-19 ».

Les Assemblées, qui prendront fin ce vendredi, serviront de plateforme aux gouverneurs de la Banque pour partager leurs expériences dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 et les mesures politiques prises pour reconstruire les économies et assurer les moyens de subsistance. Outre le partenariat économique et commercial entre les pays de la région, les participants ont également évoqué l’impact de la pandémie du Covid 19 sur économie du continent. Selon les chiffres avancés par M. Akinwumi, les pertes cumulées du Produit intérieur brut (PIB) africain engendrées par le Covid 19 se situaient entre 145 et 190 milliards de dollars.

- Advertisement -
Must Read
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -