dimanche, avril 5, 2020

Russie-Afrique : près de 20 milliards d’euros/an d’échanges commerciaux

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le président russe, Vladimir Poutine, a indiqué mercredi à Sotchi (Russie) que les échanges commerciaux russo-africains avoisinaient 20 milliards d’euros annuellement, affirmant qu’ils étaient « en deçà » du niveau souhaité par les deux parties.

Dans une allocution à l’ouverture des travaux du 1er Sommet Russie-Afrique, en présence d’une cinquantaine de Chefs d’Etats et de Gouvernements de pays africains, dont le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, le président russe a affirmé que « les échanges commerciaux et économiques entre la Russie et l’Afrique ont doublé ces dernières années pour atteindre les 20 milliards d’euros, mais ce montant reste très peu par rapport aux potentialités existantes ».

Il a, dans ce contexte, appelé au renforcement de la coopération pour la diversification des relations commerciales et économiques entre la Russie et les pays africains.

Poutine qui copréside les travaux du Forum avec le président d’Egypte, Abdelfattah Al-Sissi, dont le pays assure actuellement la présidence tournante de l’Union africaine (UA), a appelé donc a, par ailleurs, salué l’accord de création de la Zone de libres échanges africaine (ZLECAF).

Il a estimé que la ZLECAF pourrait être un moyen pour dynamiser les échanges, notamment avec l’Union économique Eurasiatique, dont la Russie pourrait également y contribuer y bénéficier.

Dans ce sens, il a annoncé la signature d’un accord à l’issue du Sommet entre l’Union Africaine et l’Union économique Eurasiatique dans le domaine commercial.

Pour sa part, le président Al Sissi a souligné la nécessité de l’ouverture des pays africains sur les marchés internationaux, dont, celui de la Russie, ajoutant que la transformation économique de l’Afrique, l’amélioration du climat des affaires, ainsi que la préservation de la sécurité et la stabilité de la région « sont des nécessités pour lesquelles les pays africains doivent travailler ».

Après l’ouverture économique régionale attendue entre les pays africains dans le cadre de la ZLECAF, « les marchés de l’Afrique doivent s’ouvrir davantage à d’autres régions du monde pour dynamiser leurs échanges et leurs économies », a insisté le président égyptien.

En outre, Al Sissi a appelé les institutions monétaires et financières mondiales à alléger et faciliter l’accès au financement des projets en faveur des pays africains, en précisant que la rencontre Russie-Afrique pourrait aboutir à des projets en communs « concrets », dont les populations africaines et russe seront bénéficiaires.

Le Chef de l’Etat, M. Bensalah conduit une délégation de haut niveau composée du ministre des Affaires Etrangères, Sabri Boukadoum, le ministre des Finances, Mohamed Loukal et le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Le ministère de l’Energie réfute les rumeurs et assure l’ouverture des stations-service

Tout le réseau de stations-service national reste ouvert 24h/24 et 7/7 jours à travers tout le territoire national contrairement...

Coronavirus: la BNA rassure sur la continuité de ses services

La Banque nationale d’Algérie (BNA), a rassuré mercredi dans un communiqué, sur la continuité de ses services sur tout le territoire national, appelant ses...

Secteur industriel public: hausse de 2,7% de la production en 2019

La production industrielle du secteur public, a augmenté de 2,7% en 2019, malgré un recul de 3,6% durant le 4ème trimestre, a appris l'APS...

FMI: des mesures à engager assurant la reprise économique après le confinement

Garantir le fonctionnement des secteurs essentiels, éviter les perturbations économiques excessives, fournir suffisamment de ressources aux personnes touchées par la crise, maintenir le commerce...

L’Algérie prête à faire face à la pandémie du Covid-19 et à la chute des prix du pétrole

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a affirmé, mardi soir lors d'une rencontre avec des médias nationaux diffusée à la Télévision publique,...

COVID-19 : recul de l’activité de Naftal de 50% depuis la deuxième quinzaine de mars

Le directeur central de la communication et des relations publiques de l’Entreprise nationale de commercialisation et de distribution de produits pétroliers (Naftal), Djamel Cherdoud,...

La production et les stocks des céréales aident à protéger les marchés alimentaires

La production mondiale de blé prévue pour 2020, en plus des stocks relativement amples, devrait aider à protéger les marchés alimentaires pendant la tempête...

La BAD lève 3 milliards de dollars pour atténuer l’impact de la pandémie en Afrique

La Banque africaine de développement notée triple-A a levé un montant remarquable de trois milliards de dollars sur les marchés financiers internationaux à travers...

Dans la même catégorie

- Advertisement -