Tunisie/Election présidentielle: la victoire de Kais Saied, une « 2e révolution à travers les urnes »

L’élection du candidat indépendant Kais Saied à la tête de la Tunisie à l’issue des deux tours de l’élection présidentielle avec 72,71% des voix constitue, selon le politologue tunisien Riadh Sidaoui, une « deuxième révolution à travers les urnes », après celle de 2011 et une « victoire inédite » traduisant une « revanche » de la part de la classe moyenne et défavorise.

S’exprimant dans un entretien accordé à l’APS, au lendemain de la proclamation des résultats préliminaires du second tour, Riadh Sidaoui a estimé que la victoire de M. Saied représente une « deuxième révolution à travers les urnes », soulignant que des pays partenaires de la Tunisie ne s’attendaient pas à une tel résultat.

A ce propos, le directeur du Centre arabe de recherches et d’analyses politiques a expliqué que le candidat indépendant, universitaire spécialisé en droit constitutionnel, ne disposait pas de moyens financiers et médiatiques pour remporter ce scrutin, contrairement à ses rivaux.

« Cette victoire inédite confortée par un taux de 72,71% des voix exprimées constitue un sursaut tunisien », a-t-il fait observer, mettent en exergue la situation difficile de la jeunesse tunisienne et les aspirations au changement.

Pour étayer son analyse, l’interlocuteur a évoqué, en outre, les choix économiques du gouvernement engagés après la révolution de 2011.


- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -