mardi, février 18, 2020

Porsche : Panamera10, Une édition spéciale pour le 10e anniversaire

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Porsche célèbre le dixième anniversaire de la gamme Panamera avec une édition spéciale. La nouvelle Panamera Édition 10 ans se distingue par sa dotation de série enrichie en équipements de confort et de réglage du châssis, et par ses éléments de design exclusifs. Elle se caractérise notamment par ses nouvelles jantes Panamera Sport Design de 21 pouces en Or Blanc métallisé (finition satinée) et par le monogramme « Panamera10 » sur les portes avant, également en Or Blanc métallisé. Le monogramme célébrant le 10e anniversaire de la gamme orne également l’insert du panneau intérieur de la porte passager avant ainsi que les deux baguettes de seuil de porte avant. Dans l’habitacle, un intérieur avec des éléments en cuir noir est associé à des surpiqûres en Or Blanc pour créer une atmosphère particulièrement raffinée. La nouvelle édition anniversaire sera proposée pour les variantes Panamera 4 et Panamera 4 E-Hybrid.

Une dotation de série élargie
Les modèles Panamera Édition 10 Ans sont dotés de série d’une sélection élargie d’équipements et de fonctions de confort et de sécurité, comprenant notamment les phares à LED matriciels avec PDLS Plus, l’assistant de changement de voie et l’alerte de franchissement de ligne, mais aussi l’assistance parking avec caméra de recul, le toit panoramique, le vitrage teinté, les sièges confort chauffant à 14 réglages avec écusson Porsche sur les appuie-tête, les portes à fermeture amortie (soft close) et le système audio BOSE® Surround Sound.

Fournie de série, la suspension pneumatique adaptative à trois chambres avec Porsche Active Suspension Management (PASM) et la direction assistée Servotronic Plus confèrent aux modèles de l’édition spéciale une dynamique de conduite hors pair. Les modèles hybrides de la Panamera Édition 10 Ans sont par ailleurs dotés d’un chargeur embarqué d’une capacité de 7,2 kW au lieu du chargeur de série de 3,6 kW.

La Panamera 4 Édition 10 Ans est équipée d’un moteur biturbo de 2,9 l délivrant 330 ch (243 kW). Le modèle Édition 10 Ans de la Panamera 4 E-Hybrid est doté d’un moteur biturbo de 2,9 l et d’un puissant moteur électrique de 100 kW (136 ch), pour une puissance cumulée de 462 ch (340 kW).

Sportive, berline de luxe, pionnière de l’hybridation : l’histoire de la Panamera
Depuis ses débuts en 2009, la Panamera est le seul modèle de son segment à combiner à la perfection les performances dynamiques d’une voiture de sport et la polyvalence d’une berline. Elle a également joué un rôle de plateforme technologique : au cours des dix dernières années, elle a inauguré de nombreuses innovations intégrées par la suite à d’autres modèles Porsche. Actuellement dans sa deuxième génération, la Panamera est produite entièrement sur le site Porsche de Leipzig. Elle est proposée en trois variantes de carrosserie différentes. À ce jour, plus de 250 000 exemplaires de la Panamera ont été vendus.

Une Porsche pour quatre : tout au long des 70 années d’histoire de la marque, les ingénieurs Porsche n’ont eu de cesse de reprendre cette idée, à l’origine de la Panamera. Les prototypes tels que la Type 530 dérivée de la 356, les variantes allongées de la 928 ou le coupé quatre portes Type 989 n’ont toutefois jamais atteint le stade de la production de série. Au début des années 2000, la marque décide de développer une berline à hayon à quatre portes. Sur le cahier des charges figurent également une dynamique de conduite exceptionnelle, un intérieur spacieux et un design typiquement Porsche. Désignée en interne par la dénomination G1, la première Panamera est dévoilée au public le 19 avril 2009 au 94e étage du World Financial Center de Shanghai. Capable d’offrir un confort exceptionnel ou une sportivité hors pair en fonction de la situation de conduite, elle s’impose alors comme la nouvelle référence de son segment. Véritable concentré d’innovations, la première Panamera est dotée d’une boîte à double embrayage et d’un système start-stop : une première pour un modèle premium de série. La Panamera Turbo, fleuron de la gamme, introduit à son tour plusieurs nouveautés, notamment la suspension pneumatique adaptative avec volume d’air additionnel ou encore le spoiler arrière escamotable à position et configuration variable. Les modèles Gran Turismo ont également fait œuvre de précurseur pour les autres gammes Porsche avec leur concept innovant d’affichage et de commande à bord.

En 2011, Porsche ouvre une nouvelle ère de l’électromobilité avec la Panamera S Hybrid. Premier modèle à hybridation intégrale parallèle du segment des berlines de luxe, elle est à ce jour la Porsche la plus économe en carburant de l’histoire de la marque, alors que sa puissance est de 380 ch. Deux ans plus tard, la Panamera S E-Hybrid innove à son tour et devient la première hybride rechargeable de son segment. La Panamera jouant un rôle de premier plan pour Porsche, l’élargissement de la gamme se poursuit à un rythme soutenu. Avec le modèle Gran Turismo, pouvant développer jusqu’à 570 ch et disponible avec un empattement allongé à partir de 2013, la marque explore un nouveau segment.

La deuxième génération de la Panamera dévoilée en 2016
Plusieurs axes de développement ont été poursuivis pour la deuxième génération de la Panamera (G2). Outre la version berline, dévoilée en exclusivité mondiale à Berlin le 28 juin 2016, et sa variante allongée, une troisième déclinaison a vu le jour à partir de la plateforme de développement commune : la Panamera Sport Turismo. Dévoilée en 2017, elle se distingue par son design moderne et son concept de carrosserie qui lui confère une polyvalence accrue. La G2 se révèle plus élégante et plus sportive que jamais, tout en conservant les volumes intérieurs de sa devancière. L’habitacle bénéficie également de nombreuses innovations telles que le concept d’affichage et de commande numérique.

Grâce à ses équipements et systèmes permettant d’influer sur le réglage du châssis, notamment la suspension pneumatique à trois chambres, les roues arrière directrices ou la stabilisation électromécanique du roulis PDCC Sport, la Panamera est aussi à l’aise sur route que sur circuit. La gamme de motorisation essence développe une plage de puissance allant de 330 ch à 550 ch. Avec la deuxième génération de la Panamera, la marque mise sur la performance électrique : la stratégie de surcroît de puissance (boost) héritée de la 918 Spyder offre à la berline des performances dignes d’une sportive ainsi qu’une efficience exceptionnelle. Le modèle le plus puissant de la gamme demeure la Panamera Turbo S E-Hybrid, qui développe une puissance cumulée de 680 ch.

Panamera 4 Édition 10 ans : Consommation de carburant en cycle mixte 8,4 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte 194 – 192 g/km

Panamera 4 E-Hybrid Édition 10 ans : Consommation de carburant en cycle mixte 2,7 – 2,6 l/100 km ; consommation électrique en cycle mixte 16,1 – 16,0 kWh/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte 62 – 60 g/km

Panamera Turbo S E-Hybrid : Consommation de carburant en cycle mixte 3,3 l/100 km ; Consommation électrique en cycle mixte 16,0 kWh/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte 74 g/km

Les valeurs de consommation de carburant et d’émission de CO2 sont mesurées sur la base du nouveau protocole d’essai harmonisé WLTP (Worldwide Harmonised Light Vehicle Test Procedure – Protocole d’essai harmonisé à l’échelle mondiale pour les voitures de tourisme). Les valeurs ainsi mesurées sont converties en données NEDC. Toutefois, ces valeurs converties ne peuvent pas être comparées aux valeurs qui auraient été mesurées selon le cycle de conduite européen NEDC utilisé auparavant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Telephonie : Huawei dope le nouveau Y6s

Vous Utilisez vos téléphones, tous les jours pour presque tout faire ? Que ce soit pour la simple utilisation...

Coronavirus: l’incertitude pour évaluer les conséquences économiques

Chiffrer les conséquences du coronavirus est un énorme défi. On peut les quantifier sur certains sujets grâce à un niveau satisfaisant de visibilité :...

Brandt: réinvente l’expérience télévisuelle et lance une nouvelle gamme de téléviseurs dernière génération

Brandt Algérie commence l’année 2020 en force et réinvente l’expérience télévisuelle en lançant le ART PAPER son fer de lance pour cette nouvelle gamme...

Croissance économique mondiale: tirée vers la baisse à cause de la Chine

« La projection (de croissance de l’économie mondiale) va être abaissée au moins pour la première moitié de 2020, en partie en raison de...

Tunisie : Il est temps d’exploiter la complémentarité des pays maghrébins dans le domaine économique pour faire face au fléchissement de la croissance mondiale

La conjoncture économique internationale enregistre un taux de croissance de 3% pour 2019 soit le taux le plus faible depuis la crise financière de...

Assurances: signature d’une convention de partenariat entre la SAA et Incubme

La société nationale d’assurance (SAA) et l’incubateur de startups algériennes "Incubme" ont signé, mardi à Alger, une convention de partenariat permettant de doter la...

Une organisation patronale alerte sur la dégradation de la filière tomate

La Confédération algérienne du patronat (CAP) a tenu mercredi une rencontre de travail avec la section nationale des conserveries et de la transformation des...

L’usine algéro-turque Tosyali : les entraves à la production et à l’exportation, évoquées

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a évoqué, mardi au siège du ministère, avec les représentants de l'usine algéro-turque de sidérurgie Tosyali implantée dans...

Dans la même catégorie

- Advertisement -