mardi, novembre 24, 2020

Affaire de l’importation des 17 conteneurs d’ordures : l’accusé s’en lave les mains

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

L’importateur Amour Laroussi,  accusé d’avoir importé 17 conteneurs remplis d’ordures via le port de Béjaïa, est sorti de son mutisme  ce jeudi 6 décembre 2018,  indiquant que l’importation a été effectuée par son cousin et a affirmé que ce dernier a été «contraint d’importer des déchets de l’étranger».

Le patron du groupe Amouri, qui s’est confié à site d’information, a précisé que l’opération a été effectuée par son cousin Yazid Amouri, par le biais d’une société dont il détient seulement 13% des parts.

D’après les explications de l’opérateur qui dit se trouver ce matin (jeudi) en Espagne, son cousin avait avisé le transitaire du port de Béjaïa et a eu son aval pour l’opération d’importation. Il a précisé que les déchets importés étaient destinés à son entreprise de fabrication de sangles en plastiques utilisées à maintenir les briques sur les palettes et faciliter leur transport.

Selon la même source, l’homme d’affaire a justifié l’opération d’importation en précisant que « son cousin a été contraint d’importer des déchets plastiques de l’étranger, parce qu’il y a un manque criant en matières plastiques recyclables en Algérie, vue l’absence d’opérateurs qui s’intéressent à la collecte de déchets plastiques ». Selon lui, 15 conteneurs ont été importés d’Espagne et 2 d’Allemagne.

Cependant, il est utile de rappeler que, l’importation de déchets est interdite comme stipulée dans l’article 50 de la Loi de finances complémentaire de 2009, qui n’est pas la seule infraction retenue contre l’importateur, puisque, il est accusé également de transfert illicite de devises à l’étranger, dont la valeur de l’importation est de 239 635 dollars selon les chiffres communiqués, ce matin, par les services des douanes.

A ce propos, le PDG du groupe Amouri a affirmé, à la même source, que, l’opération n’étant pas encore finalisée, ce qui fait que, l’argent n’a pas encore transféré vers l’étranger. Mardi 4 décembre, les services des Douanes ont découvert 17 conteneurs remplis d’ordures au niveau du port de Béjaïa.

Le lendemain (mercredi 5 décembre), le député du Front des forces socialistes de la wilaya de Béjaïa Chafaâ Bouaiche a révélé les détails concernant ces 17 conteneurs, en indiquant que, l’opération d’importation a été effectuée par le Groupe Amouri appartenant à l’homme d’affaires suscité et qui est à la tête d’une vingtaine de sociétés dont une briqueterie et une cimenterie.

Il faut rappeler que des opérations similaires ont été interceptées par les douanes algériennes. On citera notamment les conteneurs remplis de cailloux qui ont été découverts au port d’Alger.

 

Algérie Eco

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Le Bureau de l’APN examine 17 modifications proposées au PLFC 2021

Le Bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) s’est réuni jeudi sous la présidence de Slimane Chenine, président de l’Assemblée...

Le gaz source abondante et souple, répond aux besoins mondiaux croissants

Les ministres participants à la réunion du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) tenue par visioconférence ont affirmé que le gaz serait une...

Gaz: la part dans le mix énergétique mondial atteindra un taux de 28% d’ici 2050

La part du gaz dans le mix énergétique mondial passera d'un taux de 23 % actuellement à 28 % d’ici 2050, a indiqué jeudi...

Construction de véhicules-concessionnaires: création de deux comités techniques

Deux comités techniques interministériels ont été créés par le ministère de l'Industrie dans l'objectif d'examiner et de suivre les dossiers relatifs à l'exercice de...

Carburant : L’Algérie en mesure de convertir 500.000 véhicule/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié (GPL), a indiqué l'Union nationale des installateurs...

L’Algérie procèdera à la réalisation progressive de centrales électriques

Le Président directeur général (PDG) du groupe Sonelgaz, Chaher Boulakhras a affirmé, mercredi à Blida, que l'Algérie procèdera désormais à la réalisation "progressive" de...

Lancement de la 1ère édition du Forum des Transports lundi prochain

Le ministre des Transports, Lazhar Hani supervisera lundi prochain le lancement de la première édition du "Forum des Transports" qui s'inscrit dans le cadre...

Complexe El-Hadjar: importation de l’acier brut pour résoudre le problème d’approvisionnement

Le Complexe sidérurgique d'El-Hadjar (Annaba) sera autorisé à importer de l'acier brut en cas de production locale déficitaire, pour résoudre le problème d'approvisionnement en...

Dans la même catégorie

- Advertisement -