mercredi, novembre 25, 2020

Aïn Defla : projection du film « Mustapha Benboulaïd » pour commémorer la révolution

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

La célébration du 65 ème anniversaire du déclenchement de la révolution a été marquée à Aïn Defla par la projection dans la soirée de jeudi des extraits du film « Mustapha Benboulaïd » retraçant la vie et le combat de cette grande figure historique de la guerre de libération nationale.

Dans un silence de cathédrale, des personnes de tous âge (notamment parmi la frange juvénile) massées au niveau de la maison de la Cuture Emir Abdelkader de la ville ont suivi le parcours de ce militant du Parti du peuple algérien (PPA) et du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD), également membre dirigeant de l’Organisation spéciale (OS) et du Comité révolutionnaire pour l’unité et l’action (CRUA).

Réalisé par Ahmed Rachedi, le film, dont le rôle principal a été confié à l’acteur Hacen Kechach, qui incarne le personnage du chahid Ben Boulaïd, évoque le rôle de ce dernier pendant la Guerre de libération, notamment dans la région des Aurès.

Il évoque également plusieurs aspects de la personnalité du martyr, notamment son côté humain et le combat héroïque qu’il avait mené contre le colonisateur français.

De longs moments de silence parfois entrecoupés par des ovations nourries à l’adresse de celui qui était considéré comme le véritable commandant de la révolution algérienne ont caractérisé la projection du film.

Mais, incontestablement, c’est le passage se rapportant à la mort du héros de la guerre de libération survenue dans la nuit du 22 au 23 mars 1956 à l’âge de 39 ans qui aura le plus marqué l’assistance.

Sous l’effet de l’émotion, il était aisé d’entendre des sanglots ici et là, attestant de la place qui échoit à ce martyr au parcours héroïque hors pair.

« Même si sa réalisation remonte à 2008, j’avoue que c’est la première fois que je vois ce film dont le héros principal symbolise la détermination du peuple algérien à recouvrer son indépendance », témoigne, les larmes aux yeux, Inès, 17 élève dans l’un des lycées de la ville.

A la fin de la projection, la famille révolutionnaire a été honorée dans une ambiance empreinte de convivialité et de méditation au cours d’une cérémonie organisée en présence des autorités locales à la tête desquelles se trouvait le wali, Azziz Benyoucef.

La cérémonie a également vu les lauréats du concours de conception et de réalisation du meilleur drapeau national, issues des établissements de la Formation et de l’enseignement professionnels ainsi que les sportifs de la wilaya qui se sont distingués de par leurs résultats durant la saison 2018/1019 récompensés.

Peu avant minuit, l’assistance s’est rendue à la place des martyrs située au milieu de la ville de Aïn Defla pour la levée du drapeau.

Auparavant, le wali s’est rendu dans la commune de Oued Djemaâ où il a inauguré un lycée et un CEM baptisés respectivement aux noms des chahid Chouiya Rabah et Harizi Asnouni.

Le chef de l’exécutif s a lancé une opération de plantation symbolique d’arbres au niveau des deux établissements scolaires, mettant à l’occasion l’accent sur la nécessité de l’inculcation chez les jeunes élèves de la culture des espaces verts et de la protection de la végétation.

Dans la même commune, il a inauguré le stade communal revêtu en gazon synthétique avant d’en inaugurer un autre au niveau de la commune de Hoceinia.

Au niveau de la commune de Aïn Defla, le wali a donné le coup d’envoi des travaux de dédoublement de la route nationale (R N 4) s’étendant de la périphérie du chef-lieu de wilaya à la commune de Rouina (la première tranche de l’opération s’étendant sur 2 km).

Ce projet ayant mobilisé une enveloppe financière de près de 62,37 millions de dinars et dont le délai d’exécution est de 5 mois aura, une fois fonctionnel, de nombreux impacts positifs notamment ce qui a trait à la décongestion de la sortie ouest de la ville de Aïn Defla ainsi qu’à la facilitation de l’échange du flux entre les axes RN 4 et chemin de wilaya (CW) n 33, selon les explications fournies par le directeur local des Travaux Publics.

SourceAPS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Le Bureau de l’APN examine 17 modifications proposées au PLFC 2021

Le Bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) s’est réuni jeudi sous la présidence de Slimane Chenine, président de l’Assemblée...

Le gaz source abondante et souple, répond aux besoins mondiaux croissants

Les ministres participants à la réunion du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) tenue par visioconférence ont affirmé que le gaz serait une...

Gaz: la part dans le mix énergétique mondial atteindra un taux de 28% d’ici 2050

La part du gaz dans le mix énergétique mondial passera d'un taux de 23 % actuellement à 28 % d’ici 2050, a indiqué jeudi...

Construction de véhicules-concessionnaires: création de deux comités techniques

Deux comités techniques interministériels ont été créés par le ministère de l'Industrie dans l'objectif d'examiner et de suivre les dossiers relatifs à l'exercice de...

Carburant : L’Algérie en mesure de convertir 500.000 véhicule/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié (GPL), a indiqué l'Union nationale des installateurs...

L’Algérie procèdera à la réalisation progressive de centrales électriques

Le Président directeur général (PDG) du groupe Sonelgaz, Chaher Boulakhras a affirmé, mercredi à Blida, que l'Algérie procèdera désormais à la réalisation "progressive" de...

Lancement de la 1ère édition du Forum des Transports lundi prochain

Le ministre des Transports, Lazhar Hani supervisera lundi prochain le lancement de la première édition du "Forum des Transports" qui s'inscrit dans le cadre...

Complexe El-Hadjar: importation de l’acier brut pour résoudre le problème d’approvisionnement

Le Complexe sidérurgique d'El-Hadjar (Annaba) sera autorisé à importer de l'acier brut en cas de production locale déficitaire, pour résoudre le problème d'approvisionnement en...

Dans la même catégorie

- Advertisement -