jeudi, février 25, 2021

Algérie: derrière les manifestants, des volontaires nettoient

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

« Les rues d’Alger n’ont jamais été aussi propres que depuis le début des manifestations », se félicite Nassim, presque incrédule devant sa boutique, après un nouveau vendredi de défilé contre le président Abdelaziz Bouteflika. Le mérite revient aux nombreux volontaires.

Chaque vendredi soir, une fois les manifestants dispersés, des sacs poubelles ventrus, soigneusement rassemblés au coin des rues de la capitale, sont les seuls vestiges visibles du passage durant plusieurs heures de cortèges monstres.

Dès les premiers appels à manifester en Algérie, relayés par les réseaux sociaux, au désormais célèbre mot d’ordre « Silmiya » (« pacifique » en arabe) était aussi accolé celui de « Hadaria » (« civilisé », avec la notion de « bien élevé »). Et à travers le pays, les manifestants appelés à se munir de sacs poubelles, se sont portés volontaires pour laisser les villes propres derrière eux.

Message reçu pour de nombreux jeunes descendus dans les rues dès le 22 février – premier vendredi de manifestation – comme Samir, étudiant en biologie de 23 ans: « J’avais pris un sac poubelle à la maison et mon copain avait fait pareil. On a ramassé principalement les bouteilles d’eau et des papiers, au fur et à mesure que l’on marchait ».

« Les deux premiers vendredis » de manifestation, « on a nettoyé spontanément, chacun de son côté », se remémore de son côté Hicham, 22 ans. « Les riverains donnaient des balais, des frottoirs et des sacs poubelles », explique le jeune homme, dont la propreté est le métier puisqu’il lave des voitures durant la semaine.

Depuis, plusieurs groupes de volontaires se sont organisés, surtout via les réseaux sociaux, à travers toute l’Algérie: Samir a rejoint les « Brassards verts », Hicham les « Gilets orange ».

Ces volontaires apportent également de premiers soins, veillent au bon déroulement du défilé ou orientent les manifestants égarés.

« Pacifique et citoyenne, c’est l’image (de la contestation) que nous voulons transmettre au monde », explique Amine, 23 ans, professionnel de la communication, « gilet orange » sur le dos, mains gantées, en train de remplir un sac poubelle après la dispersion du cortège.

Au Télemly, sur les hauteurs d’Alger, un comité de quartier s’est formé, dont Nabil Mouhoub, 40 ans, est le président: chaque vendredi, c’est lui qui distribue gilets orange – offerts par la mairie qu’il est allé solliciter – et sacs poubelles.

« Chaque vendredi, on remplit plus de 150 grands sacs poubelles de déchets de toutes sortes rien qu’au boulevard Krim Belkacem », l’artère principale du quartier, précise-t-il.

Ce boulevard, sur lequel un cordon de police barre l’accès à un axe menant à la présidence, a été à plusieurs reprises, en marge du cortège pacifique, le théâtre d’affrontements entre policiers et quelques centaines de jeunes voulant en découdre.

Lorsque la police repousse les irréductibles à coups de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc, suivent, quelques mètres derrière, une armée de gilets orange qui retire de la rue pierres, projectiles, tentatives de barricades ou détritus

Riverains et commerçants fournissent parfois tuyaux d’arrosage et robinets et il faut à peine deux heures au quartier pour retrouver son aspect normal.

Quelques rues plus bas, la manifestation est restée pacifique, mais le cortège dispersé, des volontaires s’activent aussi.

Depuis une heure avec d’autres, Younes, « brassard vert » de 23 ans, a refait le parcours et « ramassé plein de choses: des bouteilles en plastique, des emballages de biscuits, des paquets de cigarettes, plein de mégots, des gobelets… et parfois des objets insolites, comme une poignée de porte ».

Après avoir marché pour réclamer le « changement », des garçons et des filles, certains leur drapeau algérien – accessoire obligé du manifestant – encore sur les épaules, viennent d’eux-mêmes prêter main-forte aux volontaires qui passent les rues au peigne fin.

Certains se cotisent pour acheter quelques sacs, d’autres sollicitent, en fin de défilé, l’écot des manifestants, qui donnent volontiers.

Après avoir soigné un jeune manifestant ayant fait une chute, Soumia, secouriste et « gilet orange » de 25 ans, s’empare de son sac poubelle: « on ne veut plus d’ordures. Ni dans la rue ni au pouvoir », résume-t-elle.

Source : courrierinternational

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Economie / Monde: la femme toujours défavorisée par rapport à l’homme

Les pays avancent à petits pas vers une plus grande égalité entre les sexes mais, à travers le monde,...

Selon Jerome Powell: L’économie toujours impactée par la Covide-19

La reprise de l'économie américaine reste "inégale et loin d'être complète" et il faudra "un certain temps" avant que la Réserve fédérale envisage de...

Zone Euro: l’inflation est de retour depuis 6 mois

Le taux d'inflation dans la zone euro est redevenu positif en janvier pour atteindre 0,9% sur un an, son plus haut niveau depuis six...

General Motors-la filial Cruise: Microsoft investit 2 milliards dollars pour le développement du véhicule autonome

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) et sa filiale Cruise ont conclu un partenariat stratégique de long terme avec Microsoft, destiné à accélérer...

France: vers un rebond 5,5% du BIB selon le FMI

La France doit commencer à élaborer dès à présent un plan pour contenir sa dette dès que l'économie aura fermement surmonté la crise due...

Tunisie – Activité minière: des efforts pour booster la production dans le bassin de Gafsa

L’activité minière en Tunisie est connue depuis l’époque romaine. Les différents minerais exploités sont le phosphate, le sel, le fer, le gypse, la fluorine-barytine...

Tunisie: Les entreprises différemment impactées par la Covid- 19

La Bourse de Tunis a publié, récemment, le bilan de l’activité boursière de 2020. Les chiffres montrent que certaines sociétés sont bien portantes malgré la...

Tunisie: Nabil Karoui arrêté

Le Pôle judiciaire économique et financier a émis un mandat de dépôt contre Nabil Karoui, président du parti Qalb Tounes, a annoncé le porte-parole...

Dans la même catégorie

- Advertisement -