dimanche, avril 5, 2020

Asphyxie au monoxyde de carbone: 4 décès à Mila et Laghouat en 24 h

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Quatre (4) personnes ont trouvé la mort suite à l’inhalation du gaz du monoxyde de carbone dans les wilayas de Mila et de Laghouat durant les dernières 24 heures, indique dimanche un communiqué de la Protection civile.

La wilaya de Mila a enregistré le décès de trois personnes intoxiquées par le CO, suite à l’utilisation d’un chauffe-bain à l’intérieur de leur domicile sis au lieu dit Djamaa Khadher, commune et daira de Chelghoum El Aid, alors qu’à Laghouat on déplore le décès d’une personne suite à l’utilisation d’un chauffage à l’intérieur de son domicile sis au lieu dit Cité El Bader, commune de Ain Sidi Ali daira Galtat Sidi Saad.

En outre, des soins de première urgence ont été administrés à 40 personnes incommodées par le monoxyde de carbone émanant des appareils de chauffage et chauffe-bains, à l’intérieur de plusieurs habitations et maisons à travers les wilayas de Bordj Bou Arreridj, Oum El-Bouaghi, Annaba, Boumerdes, Sidi Bel Abbes, Ghardaia, Tébessa et Sétif. Les victimes ont été prises en charge sur les lieux puis évacuées vers les secteurs sanitaire par les secours de la protection civile.

Les caractéristiques du monoxyde de carbone font de lui « un poison redoutablement discret, qui agit le plus souvent dans les habitations, principalement en hiver », selon la Protection civile, ajoutant que la baisse des températures « augmente les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, ces drames sont souvent dus à des erreurs de prévention en matière de sécurité, l’absence de ventilation, le mauvais montage, un défaut d’entretien et l’utilisation de certains appareils qui ne sont pas destinés au chauffage ».

La Protection civile, pour qui « la prévention joue un rôle majeur dans la stratégie qu’elle mène pour réduire les risques liés à ce type d’accidents domestiques », appelle les citoyens à respecter les consignes de sécurité obligatoires afin de préserver leurs vies.

Elle conseille les citoyens à « ne pas boucher les prises d’air dans les pièces, à penser toujours à ventiler le logement lors de l’utilisation des appareils de chauffage (au moins 10 minutes par jour), à ne pas laisser un moteur de voiture en route dans un garage fermé, à entretenir et régler

régulièrement les appareils par un professionnel et à appeler le numéro d’urgence de la protection civile le 14 et le numéro vert 1021 en précisant l’adresse exacte et la nature de l’accident pour une prise en charge rapide et efficace ».

Articles récents

Le ministère de l’Energie réfute les rumeurs et assure l’ouverture des stations-service

Tout le réseau de stations-service national reste ouvert 24h/24 et 7/7 jours à travers tout le territoire national contrairement...

Coronavirus: la BNA rassure sur la continuité de ses services

La Banque nationale d’Algérie (BNA), a rassuré mercredi dans un communiqué, sur la continuité de ses services sur tout le territoire national, appelant ses...

Secteur industriel public: hausse de 2,7% de la production en 2019

La production industrielle du secteur public, a augmenté de 2,7% en 2019, malgré un recul de 3,6% durant le 4ème trimestre, a appris l'APS...

FMI: des mesures à engager assurant la reprise économique après le confinement

Garantir le fonctionnement des secteurs essentiels, éviter les perturbations économiques excessives, fournir suffisamment de ressources aux personnes touchées par la crise, maintenir le commerce...

L’Algérie prête à faire face à la pandémie du Covid-19 et à la chute des prix du pétrole

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a affirmé, mardi soir lors d'une rencontre avec des médias nationaux diffusée à la Télévision publique,...

COVID-19 : recul de l’activité de Naftal de 50% depuis la deuxième quinzaine de mars

Le directeur central de la communication et des relations publiques de l’Entreprise nationale de commercialisation et de distribution de produits pétroliers (Naftal), Djamel Cherdoud,...

La production et les stocks des céréales aident à protéger les marchés alimentaires

La production mondiale de blé prévue pour 2020, en plus des stocks relativement amples, devrait aider à protéger les marchés alimentaires pendant la tempête...

La BAD lève 3 milliards de dollars pour atténuer l’impact de la pandémie en Afrique

La Banque africaine de développement notée triple-A a levé un montant remarquable de trois milliards de dollars sur les marchés financiers internationaux à travers...

Dans la même catégorie

- Advertisement -