CNAS: attente interminable pour obtenir une carte Chifa

Un correspondant social dans une entreprise privée, spécialisée dans les travaux publics, a eu la désagréable mésaventure d’attendre plus de cinq longues   semaines  avant  que  l’agence  Cnas  ( Caisse  nationale  des assurances sociales) de Birkhadem, à Alger, ne lui délivre les cartes Chifa au profit des dizaines d’employés dont il a la charge.

À chaque fois que ce cadre se déplaçait dans cette agence pour s’enquérir du suivi  de  sa  demande,  le  préposé  au  guichet  lui  sortait  le  même  leitmotiv : “Le réseau est en panne.”

Outre cette lenteur bureaucratique  qu’il  endura  dans  cette agence, ce cadre a subi une forte et grandissante pression  de   ses collègues.  Pis encore, au lieu de gérer la  situation,  ce  même  responsable  demande  à  ce  cadre  de  se plaindre ailleurs s’il n’était pas satisfait des prestations de service.

Le Ministre en charge du travail et de la sécurité social, Hachemi Djaâboub, ne fait rien pour performer ce secteur sensible, est plutôt préoccupé par des choses secondaires. On retient son intervention, le mois dernier, quand il a montré son animosité et ses annonces maladroites envers la France. La France est un «ennemi traditionnel et éternel», a déclaré Djaâboub. Cette maladresse a provoqué un embarras à Alger et une incompréhension à Paris.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -