Déchets marins: journée de sensibilisation au niveau des plages et du port d’Aïn Benian

Une journée de sensibilisation aux effets néfastes du jet des déchets sur les côtes a été organisée, samedi, à l’initiative de la Direction de la pêche et de l’aquaculture de la wilaya d’Alger, en coordination avec les services communaux d’Aïn Benin (16 km à l’ouest d’Alger).

L’opération de sensibilisation doublée d’une campagne de collecte et de récupération des déchets marins à travers les plages de la commune et le port de plaisance d’El Djamila (ex-La Madrague), a ciblé en particulier les élèves et les professionnels du secteur, dont les pêcheurs travaillant au port, a déclaré à l’APS, la directrice du secteur, Mme Rabea Zerouk, ajoutant que le but est de permettre au citoyen de prendre conscience de la gravité de ce phénomène qui menace désormais le littoral algérois, en mesurant son impact négatif sur les ressources marines locales.

Il est temps de tirer la sonnette d’alarme et d’intensifier les campagnes de sensibilisation en milieu scolaire afin de palier cette situation et garantir aux générations montantes un environnement plus sain, a-t-elle estimé, ajoutant que la campagne de sensibilisation sera soutenue par une campagne de boisement au niveau des ports d’Alger, lancée à l’occasion de la journée nationale de l’arbre.

L’opération de boisement se poursuivra à travers les ports de Tamentfoust, El Marsa, le port d’Alger et Raïs Hamidou, et ce en coordination avec les services de la conservation des forêts de la wilaya d’Alger à l’occasion des festivités commémorant le 65e anniversaire du déclenchement de la Glorieuse Révolution du 1e novembre 1954.

Pour sa part, M. Dahmane Zinedine responsable au port d’El Djamila relevant de l’Entreprise de gestion des ports et abris de pêche d’Alger (EGPP) a indiqué que la collecte de déchets au niveau de cette structure se fait de façon régulière, avec des niveaux maximum en été avec l’afflux des visiteurs.

Au niveau du port, huit camions assurent la collecte des ordures tous les 20 jours durant les vacances et en période estivale.

Dans une déclaration à l’APS, Lyes Bouali, vice-président du Club de plongée sous-marine « El Mordjane » a salué cette initiative, à laquelle ont pris part une trentaine de plongeurs et bénévoles du club, soulignant que la pollution au niveau du littoral algérois « est préoccupante et exige la conjugaison des efforts de tous » pour y remédier.

Déplorant le constat fait par les plongeurs du Club lors de sorties d’entrainement, de formation ou de plaisance au sujet des déchets, notamment plastiques, il a plaidé pour l’intensification des campagnes de collecte des déchets maritimes et « le renforcement des campagnes de sensibilisation contre toutes formes de jet des ordures, qui finissent par polluer le littoral ».

Lors de cette journée de sensibilisation, à laquelle ont pris part les Scouts musulmans algériens ainsi que des entreprises publiques de wilayas, des affiches et des dépliants comportant des conseils et des orientations sur la préservation de l’environnement ont été distribués aux familles.

Des spécialistes des services de la direction de la pêche ont présenté des explications sur les dangers des ordures sur  l’environnement.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -