dimanche, février 23, 2020

Djamel Belmadi : « Mon objectif désormais est de faire progresser l’équipe »

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le sélectionneur de l’équipe nationale de football Djamel Belmadi, a affirmé ce mardi à Alger, que son objectif désormais est de faire progresser la sélection, un peu plus d’un mois après le titre continental décroché à la CAN-2019 en Egypte, menaçant de quitter son poste en cas d’échec dans son nouveau challenge.

« On a vu plusieurs sélections nationales s’écrouler après avoir remporté des titres. L’exemple le plus récent est l’Allemagne, qui avait été sacrée championne du monde 2014 au Brésil, avant de se faire éliminer quatre ans plus tard au premier tour au Mondial 2018. Nous avons toujours vécu des moments délicats après des moments de consécration, comme ce fut le cas après la CAN-1990. Il faut se remettre au travail, et s’appuyer sur ce qui a été bien fait, et corriger ce qui n’a pas marché. Mon objectif est de perfectionner cette équipe, faire en sorte que les joueurs ne gardent que l’aspect positif de ce succès. Nous devons retrousser les manches. Faire en sorte d’avoir une équipe de plus en plus performante. Si je vois que je ne peux pas faire progresser le groupe, alors je préfère me retirer. Ca va être une véritable prise de conscience « , a-t-il indiqué au cours d’une conférence de presse tenue au Centre technique national de Sidi Moussa.

Il s’agit de la première sortie médiatique pour Djamel Belmadi, un mois et demi après le sacre africain remporté par les Verts lors de la CAN-2019 disputée en Egypte (21 juin – 19 juillet).

Interrogé sur son avenir, Belmadi a tenu à infirmer toutes les  » fausses informations » ayant circulées peu après le tournoi continental.

 » Pour être honnête, j’ai évité de lire la presse après la fin de la compétition. Il est quasi impossible de ne pas avoir le son de cloche de ce que ce dit ailleurs. Il faut bien savoir reprendre le boulot. Je ne peux pas faire baser mon travail sur les spéculations, ça ne me pose aucun problème, et ça me fait ni chaud ni froid « , a-t-il ajouté.

Belmadi est revenu par ailleurs sur le secret de la réussite des Verts en Egypte, mettant en exergue  » l’implication totale des joueurs « , qui ont fait preuve de  » patience, d’efforts, et d’abnégation ».

 » Beaucoup d’éléments ont fait qu’on soient champions d’Afrique. C’était l’œuvre de l’implication totale des joueurs, il faut mettre ça en priorité. Ils ont fait preuve de patience, d’efforts, d’abnégation, en Egypte, avec tout ce que cela représente. Il y a certains joueurs qui ont été attaqués à la publication de la liste des 23. Le titre porte ses origines en tout début de l’année. Il y avait la victoire au Togo (4-1) qui a permis aux joueurs de se mettre en confiance, d’autant qu’ils n’avaient pas l’habitude de ramener de victoires en déplacement. Nous avons établi ensuite un programme de préparation, qui a été aussi décrié. La préparation avait été excellente, à commencer par la première phase effectuée à Sidi Moussa, ensuite on s’est envolé pour le Qatar pour s’acclimater. Il y avait un petit incident, ce lui d’Haris Belkebla (écarté pour des raisons disciplinaires, ndlr), à part ça tout s’est bien déroulé, dans une grande fraternité sans les moindres pépins, ça été facile pour moi de gérer le groupe. J’ai rarement vu ça en tant que joueur ou bien entraîneur « .

 » Il n’y aucune animosité dans ma relation avec Zetchi « 

Ce rendez-vous face à la presse était l’occasion pour Belmadi d’éclairer l’opinion sportive sur ses relations  » simples, directes, et claires « , avec le président de la fédération algérienne (FAF) Kheireddine Zetchi, écartant tout différend avec le premier responsable de l’instance fédérale.

 » C’est trop facile de balancer tout et rien. Il y a eu malheureusement beaucoup de fausses informations sur ma relation avec le président. Zetchi est le président de la FAF qui a tout mon respect. Nous avons Hamdouallah des relations, simples, directes, et claires sans la moindre animosité. Je suis venu pour ce projet et mon pays. Personne n’est indispensable. Si les choses ne vont pas, on dit les choses clairement. Donc, tout ce qui a été dit est archi-faux. Quand je constate que les choses ne marchent plus, je m’en vais « , a-t-il souligné.

Pour la reprise, l’équipe nationale va se contenter finalement d’un seul match amical, face au Bénin le lundi 9 septembre au stade Mustapha-Tchaker de Blida (21h00), après le désistement de la sélection ghanéenne. En vue de ce stage, entamé lundi et qui s’étalera jusqu’au au 10 septembre à Sidi Moussa, Belmadi a fait appel à 23 joueurs.

 » Malheureusement, on n’aura pas la possibilité de jouer deux tests amicaux. Le Ghana s’est désisté à la dernière minute. Ca a chamboulé un peu mes plans. Je devais faire en sorte que les joueurs qui ont donné tant de bonheur au pays qu’ils puissent jouer le premier match, et donner du temps de jeu aux autres au second « .

19 champions d’Afrique sur 23, ont été retenus dans cette première liste de Belmadi post-CAN2019. Le défenseur de l’ES Tunis Lyes Chetti signe sa première convocation, alors que Zinédine Ferhat, Said Benrahma, et HocineBenayada effectuent leur retour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Huawei Appgallery: une plateforme révolutionnaire

Après le succès au maroc, huawei, le deuxième leader mondial de téléphonie a annoncé le lancement de sa propre...

Téléphonie : Samsung s’impose dans les mises à jour Android

Samsung Electronics Ltd. Samsung crée la surprise en réussissant une belle prouesse technologique, celle d’une mise à jour de la version Android à une...

Industrie: vers une révision de la réglementation en faveur de l’investissement

Une révision de la réglementation sera faite dans le secteur industriel pour encourager l'investissement, la rentabilité et le gain de productivité, a indiqué mardi...

Recettes douanières: hausse de 7% en 2019

Les recettes douanières de l'Algérie se sont établies à 1.097,86 milliards (mds) de dinars en 2019, contre 1.026,28 mds de dinars en 2018, enregistrant...

Industrie automobile: les étrangers ne seront pas obligés de s’associer à un partenaire local

Le nouveau cahier des charges régissant l’industrie automobile en Algérie n'obligera pas les investisseurs étrangers de s'associer à un partenaire local mais leur imposera...

Total Tunisie remporte le prix « Elu Service client de l’année 2020 »

Total Tunisie a été « Élu Service Client de l'Année 2020 » à la première édition du concours éponyme dans la catégorie « services...

Telephonie : Huawei dope le nouveau Y6s

Vous Utilisez vos téléphones, tous les jours pour presque tout faire ? Que ce soit pour la simple utilisation des appels téléphoniques et des...

Coronavirus: l’incertitude pour évaluer les conséquences économiques

Chiffrer les conséquences du coronavirus est un énorme défi. On peut les quantifier sur certains sujets grâce à un niveau satisfaisant de visibilité :...

Dans la même catégorie

- Advertisement -