Dr Lyes Merabet : 85 médecins décédés durant cette 3ème vague du coronavirus

En première ligne dans la lutte contre cette pandémie de la Covid-19 depuis son apparition en Algérie en février 2020, le personnel de santé continue de payer un lourd tribut.

En effet, intervenant ce dimanche 8 août sur les ondes de la chaîne 3 de la radio algérienne, le président du Syndicat des praticiens de la santé publique (SPSP), Dr Lyes Merabet, a fait état de 266 médecins qui ont trouvé la mort depuis le début de la pandémie dont 85 décès durant cette troisième vague.

Insistant sur l’impérative vaccination des personnels de la santé jusqu’à « la rendre obligatoire », vue du fait qu’ils sont quotidiennement, fortement exposés au virus. « Il faut rendre la vaccination obligatoire, le personnel de santé est exposé directement à la maladie. On doit être protégé, car le bilan macabre est devant nous », a-t-il déclaré.

Dr Merabet a déploré « le manque de moyens de protection auquel fait face le personnel de la santé », relevant que « certaines structures sanitaires ne disposent même pas du minimum en terme de protection », à savoir « les bavettes, sur-blouses, gants, pare-visage, etc. »

De son côté, le Chef de service immunologie au CHU Beni Messous, Pr Reda Djidjik a également insisté, dans une déclaration à la même source, sur la poursuite des campagnes de vaccination, et a fait savoir que « les personnels de santé décédés n’ont pas été vaccinés ».

Selon lui, « il faut donner plus de preuves scientifiques, et montrer aux citoyens que les gens morts de ce virus n’ont pas été vaccinés », afin de gagner leur confiance, et poursuivre la vaccination en renforçant les campagnes de sensibilisation.

L’Algérie connait depuis plusieurs semaines une troisième vague des contaminations par le coronavirus mettant son système de santé à rude épreuve. La pandémie de la Covid-19, qui s’est accentuée avec l’arrivée du variant Delta, a fait que les hôpitaux sont saturés du fait de grand nombre de malades qui y affluent. A cela s’ajoute, le manque d’oxygène vital pour les malades et les moyens pour y faire face (concentrateurs d’oxygène, notamment).

Malgré le recul des cas enregistrés ces derniers jours, le nombre reste toujours au-dessus des 1000 contaminations/jour signalées par le ministère de la Santé. Le dernier bilan fait état de 1140 nouveaux cas et 33 décès recensés en 24 heures.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -