mardi, avril 20, 2021

Election du président de la CAF: le Sud-africain Motsepe unique candidat

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

La Confédération africaine de football (CAF) aura un nouveau président vendredi, à l’occasion de l’assemblée générale élective de l’instance continentale, prévue à Rabat (Maroc), où un seul candidat est en lice, le Sud-africain Patrice Motsepe, suite au retrait des trois autres postulants.

Alors qu’ils étaient quatre prétendants au départ, l’Ivoirien Jacques Anouma, le Sénégalais Augustin Senghor et le Mauritanien Ahmed Yahya ont décidé de retirer leurs candidatures, tout en apportant leur soutien à Motsepe.

Le président sortant de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad, qui figurait parmi les candidats pour briguer un nouveau mandat, a été reconnu coupable d’une cascade de violations éthiques, dont la « distribution de cadeaux » et le « détournement de fonds ».

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a réduit la sanction infligée par la commission d’éthique de la Fédération internationale (Fifa) de cinq à deux ans, confirmant donc l’inéligibilité d’Ahmad Ahmad pour ces élections.

Propriétaire du club sud-africain de Mamelodi Sundowns, Motsepe (59 ans), très discret, contrairement aux autres candidats, sera ainsi le nouveau patron de la CAF, alors que les observateurs ne donnaient pas cher de sa peau.

En effet, l’ancien président de la Fédération ivoirienne Jacques Anouma, ou encore le président de la Fédération sénégalaise Augustin Senghor, étaient considérés comme des favoris en puissance, jusqu’à l’entrée en jeu du président de la Fifa Gianni Infantino, le tout orchestré par le patron de la Fédération marocaine, Faouzi Lekjaâ, qui ont changé le cours de ces élections, dans ce qui est désormais convenu d’appeler le « consensus de Rabat ».

Ainsi, point de suspense vendredi à Rabat, puisque les cartes sont déjà distribuées. Si le Sud-africain Patrice Motsepe est sûr d’arborer le costume de président de l’instance africaine, le Sénégalais Augustin Senghor sera son 1er vice-président et le Mauritanien Ahmed Yahya le 2e vice-président.

Quant à l’Ivoirien Jacques Anouma, il sera nommé conseiller spécial du président. Du jamais vu dans les annales du football continental.

Pourtant, la secrétaire générale de la Fifa, la Sénégalaise Fatma Samoura, avait indiqué en février que l’instance mondiale ne comptait parrainer aucune candidature à la présidence de la Confédération africaine. « Le meilleur candidat est celui qu’auront choisi les 54 fédérations africaines membres de la CAF, selon leurs critères. Que le meilleur gagne », avait-elle dit dans un entretien accordé à la télévision privée sénégalaise TFM.

Abordant les principaux points de son programme, dévoilé le 25 février dernier, Patrice Motsepe a souligné la nécessité d’attirer les investisseurs du secteur privé dans le football africain. L’aspect financier, justement, le pousse à privilégier, pour le moment, une CAN organisée tous les 2 ans plutôt que tous les 4 ans, même si ce point précis ne figure pas dans son programme.

« Nous devons restructurer la Coupe d’Afrique des nations dans les deux années qui viennent. Il y a eu des discussions pour savoir si elle devrait se dérouler tous les 4 ans ou tous les 2 ans. Personnellement, au départ, je pense qu’elle doit rester tous les 2 ans. Nous avons besoin de l’argent des compétitions de la CAF », a-t-il dit.D’autre part, le patron du club de Mamelodi Sundowns a assuré qu’il ne voulait pas déplacer le siège de la CAF du Caire.

En marge de ces élections, les membres de l’assemblée générale seront invités à élire leurs deux représentants au Conseil de la Fédération internationale, dont le président de la Fédération algérienne (FAF) Kheïreddine Zetchi est candidat, en compagnie du Marocain Faouzi Lekjaâ, de l’Egyptien Hani Abo Rida et de l’Equato-guinéen Gustavo Ndong Edu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

SEAAL: fin de partenariat avec Suez

Le ministre des Ressources en Eau, Mustapha Kamel Mihoubi, s’est à nouveau exprimé, ce lundi 19 avril 2021, au...

Réseaux sociaux : droit au registre de commerce pour les influenceurs

Un nouveau code d’activité a été ajouté à la nomenclature des activités économiques du Centre national du Registre du Commerce (CNRC), permettant ainsi aux « influenceurs » et...

Conseil des ministres: communiqué intégral

"Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale a présidé ce dimanche 18 avril...

Chanson: Décès de la chanteuse Naima Ababsa

La chanteuse et interprète de la chanson andalouse et de variétés algériennes, Naima Ababsa, est décédée dimanche à Alger, à l'âge de 58 ans...

Ramadhan à El Bayadh: la « Hrira » en reine sur les tables à Boussemghoune

La "Hrira", plus connue en tamazight sous l'appellation de "Iyouzane Neznebou" trône durant le mois de Ramadhan, en reine sur les tables des familles...

Importation des véhicules neufs: mise en garde contre la fraude et l’escroquerie par le président Tebboune

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qui a présidé, dimanche, le Conseil des ministres, a mis en avant la nécessité d’adopter une approche...

Flambée du prix de la pomme de terre: déstockage de 30.000 tonnes depuis le début avril

Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a procédé dimanche au déstockage d'importantes quantités de pomme de terre à travers plusieurs wilayas du...

Surcharge des ports: appel à créer des espaces de stockage des conteneurs de marchandises

Le Directeur général des Douanes algériennes Noureddine Khaldi a appelé samedi à Oran les entreprises portuaires du pays à créer des zones et des...

Dans la même catégorie

- Advertisement -