En visite: Emmanuel Macron giflé par un citoyen

Ce mardi 8 juin, Emmanuel Macron a été giflé par un citoyen lors d’un déplacement à Tain-l’Hermitage, dans la Drôme. Interpellé juste après les faits, l’auteur de cette gifle risque très gros.

C’est une image peu banale : celle d’un président de la République victime d’une gifle. En déplacement à Tain-l’Hermitage (Drôme) pour aller à la rencontre de restaurateurs à la veille de la réouverture des salles de restaurant, Emmanuel Macron a été pris à parti par un citoyen. Alors qu’il s’approchait de personnes présentes devant le lycée hôtelier de la ville pour les saluer, le chef d’État a été giflé par un homme s’écriant « Montjoie Saint-Denis, à bas la Macronie« .

Les gardes du corps d’Emmanuel Macron ont rapidement neutralisé l’individu qui a été interpellé, ainsi qu’une autre personne l’accompagnant. Le déplacement du président n’a pas été interrompu et a même repris son cours très rapidement.

Ce délit coûte à l’auteur du fait 3 ans de prison et 45 000 euros d’amende.

Interpellé, l’auteur, qui a également tiré le bras droit du chef de l’État avant de lui assener le coup, devrait être placé en garde à vue pour « violences sur personne dépositaire de l’autorité publique » et risque jusqu’à 3 ans de prison.

Il y’a lieu de rappeler que des faits similaires se sont produits en France notamment avec Nicolas Sarkosy et Manuel Valls.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -