dimanche, février 23, 2020

Football : l’Etat financera les clubs concernés par les compétitions continentales

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Raouf Bernaoui a fait savoir, mercredi soir, que l’Etat financerait dans la conjoncture actuelle les clubs professionnels de football de la Ligue 1 concernés par les rendez-vous continentaux, et ce en couvrant les frais de leurs déplacements.

Invité de l’émission « dossiers sportifs » de la radio nationale, M. Bernaoui a recommandé aux clubs professionnels de football de « réviser leur politique de gestion pour éviter toute insuffisance financière dont souffrent plusieurs équipes aujourd’hui », annonçant qu »‘hier, l’Etat avait décidé de financer les frais des clubs devant participer aux rendez-vous continentaux. »

« La première décision prise, mardi, concerne l’aide financière réservée aux clubs professionnels qui représenteront l’Algérie dans les compétitions africaines, l’Etat prendra en charge leurs frais en attendant d’autres décisions historiques et précieuses la semaine prochaine », a affirmé le ministre, précisant que « l’ère du pompage d’argent sans demander des comptes est révolue ».

« La gestion des clubs de la Ligue 1 et 2 a échoué jusque-là, à l’exception de Paradou Athletic Club qui a récupéré des sommes conséquentes en vendant des joueurs sans pour autant acheter d’autres », a déclaré M. Bernaoui, qui a pointé du doigt, sur un temps véhément, les équipes de football qui misent sur l’achat des joueurs au détriment de la formation de base et de la création de centre d’entrainement.

Pour le ministre, plusieurs sports collectifs (Basketball, handball et volleyball) se trouvent eux aussi dans la même impasse et sont obligés de changer de politique de gestion. « Nous étudions actuellement une éventuelle méthode de financement de ces clubs à travers la rationalisation des dépenses au mieux de notre intérêt », a-t-il dit.

Quand à certains stades accusant un retard de réception, le premier responsable du secteur des sports a affirmé que « le dernier conseil ministériel a permis la prise de plusieurs mesures telle que l’accélération du rythme des travaux des nouveaux stades, pour réceptionner d’abord les deux structures d’Oran et de Tizi Ouzou en mars 2020, puis celle de Baraki en juillet 2020, et enfin celle de Douéra en début de 2021 ».

Le ministre a toutefois exprimé son mécontentement quant au retard enregistré dans la réalisation des centres de formation de plusieurs équipes de football, à l’exception du CRB (en cours de réalisation) et du Paradou Athletic Club considéré comme étant un club modèle à suivre ».

« Plusieurs clubs demeurent très en retard devant la création des centres de formation. Des décisions cruciales seront prises la semaine prochaines au sujet du financement des sports. Nous allons appuyer et noter le taux de suivi de la politique de formation, tout en accordant un intérêt particulier au grand sud », a expliqué M. Bernaoui, reconnaissant que « le sud recèle de grandes capacités morphologiques à exploiter, d’où l’intérêt de créer des centres de formation en plusieurs disciplines ».

SourceAPS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Huawei Appgallery: une plateforme révolutionnaire

Après le succès au maroc, huawei, le deuxième leader mondial de téléphonie a annoncé le lancement de sa propre...

Téléphonie : Samsung s’impose dans les mises à jour Android

Samsung Electronics Ltd. Samsung crée la surprise en réussissant une belle prouesse technologique, celle d’une mise à jour de la version Android à une...

Industrie: vers une révision de la réglementation en faveur de l’investissement

Une révision de la réglementation sera faite dans le secteur industriel pour encourager l'investissement, la rentabilité et le gain de productivité, a indiqué mardi...

Recettes douanières: hausse de 7% en 2019

Les recettes douanières de l'Algérie se sont établies à 1.097,86 milliards (mds) de dinars en 2019, contre 1.026,28 mds de dinars en 2018, enregistrant...

Industrie automobile: les étrangers ne seront pas obligés de s’associer à un partenaire local

Le nouveau cahier des charges régissant l’industrie automobile en Algérie n'obligera pas les investisseurs étrangers de s'associer à un partenaire local mais leur imposera...

Total Tunisie remporte le prix « Elu Service client de l’année 2020 »

Total Tunisie a été « Élu Service Client de l'Année 2020 » à la première édition du concours éponyme dans la catégorie « services...

Telephonie : Huawei dope le nouveau Y6s

Vous Utilisez vos téléphones, tous les jours pour presque tout faire ? Que ce soit pour la simple utilisation des appels téléphoniques et des...

Coronavirus: l’incertitude pour évaluer les conséquences économiques

Chiffrer les conséquences du coronavirus est un énorme défi. On peut les quantifier sur certains sujets grâce à un niveau satisfaisant de visibilité :...

Dans la même catégorie

- Advertisement -