lundi, mars 8, 2021

General Electric Algeria Turbines : 200 millions pour se hisser au rang de centre d’excellence pour le secteur de l’énergie en Algérie

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

 

Algeria Turbines (GEAT), une coentreprise créée entre le groupe General Electric (GE) et le groupe Sonelgaz pour fabriquer des turbines à gaz et à vapeur pour le secteur de l’énergie, annonce le lancement d’un programme de formation destiné à la spécialisation de jeunes talents aux métiers industriels de pointe. La formation entre dans le cadre du partenariat signé entre GE Algeria Turbines (GEAT), et le Centre Technique Métal Construction (CTMC), indique un communiqué dont nous détenons une copie. Avec un investissement de 500 000 dollars, une trentaine d’employés de GEAT ont déjà débuté la formation dans le domaine de la soudure et la tuyauterie industrielles. « Cette formation de 6 mois a pour vocation de certifier les spécialistes en soudure et en tuyauterie de l’usine GEAT, basée à Batna, afin qu’ils puissent acquérir le niveau d’autonomie et de compétence nécessaire à la fabrication des modules pour les turbines fabriquées » précise la même source.

 « Le développement des talents algériens représente un enjeu de taille pour GEAT, c’est ce qui déterminera le succès de ce co-investissement. Ce programme de formation permettra à ces employés de rejoindre les lignes de production. Ils seront les premiers employés en Afrique à produire des modules pour les turbines GE  9F04. Avec notre partenaire Sonelgaz, nous sommes très fiers de pouvoir contribuer à l’essor de cette expertise en Algérie, dans un domaine aussi pointu que l’industrie énergétique » explique  M. Touffik Fredj, PDG de GE Afrique du Nord et Président du Conseil d’Administration de GEAT. Ainsi GEAT a pour objectif de recruter 100 employés d’ici la fin de l’année 2018 ; alors que  90 ont déjà rejoint l’usine de Batna. La formation des employés se fera en trois étapes. La première consiste à consolider les compétences techniques fondamentales en partenariat avec les centres de formation algériens spécialisés, publics et privés, ainsi qu’aux centres de recherche (soudure, mécanique, électrotechnique) pour la formation et la certification de ces employés.

Une fois les bases maitrisée, la seconde étape portera sur  l’acquisition des techniques et le savoir-faire métier avec les experts GE, soit au sein du complexe Industriel de GEAT, ou à l’étranger au sein des unités du groupe GE. La dernière étape consistera dans la maitrise du savoir-faire  pour gagner en expertise et en autonomie par une mise en application au sein de l’usine GEAT ; et ce sous supervision des experts GE, expliquent les responsables.

D’un montant d’investissement de plus de 200 millions de dollars, GEAT s’engage ainsi à être un centre d’excellence pour le secteur de l’énergie en Algérie, avec  pour ambition le développement d’un vivier d’experts algériens spécialisés. Ces derniers  pourront occuper des emplois hautement qualifiés, et stimuler davantage l’écosystème énergétique national aux fins de soutenir la croissance de l’économie nationale.

Meziane Atmani

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Economie / Monde: la femme toujours défavorisée par rapport à l’homme

Les pays avancent à petits pas vers une plus grande égalité entre les sexes mais, à travers le monde,...

Selon Jerome Powell: L’économie toujours impactée par la Covide-19

La reprise de l'économie américaine reste "inégale et loin d'être complète" et il faudra "un certain temps" avant que la Réserve fédérale envisage de...

Zone Euro: l’inflation est de retour depuis 6 mois

Le taux d'inflation dans la zone euro est redevenu positif en janvier pour atteindre 0,9% sur un an, son plus haut niveau depuis six...

General Motors-la filial Cruise: Microsoft investit 2 milliards dollars pour le développement du véhicule autonome

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) et sa filiale Cruise ont conclu un partenariat stratégique de long terme avec Microsoft, destiné à accélérer...

France: vers un rebond 5,5% du BIB selon le FMI

La France doit commencer à élaborer dès à présent un plan pour contenir sa dette dès que l'économie aura fermement surmonté la crise due...

Tunisie – Activité minière: des efforts pour booster la production dans le bassin de Gafsa

L’activité minière en Tunisie est connue depuis l’époque romaine. Les différents minerais exploités sont le phosphate, le sel, le fer, le gypse, la fluorine-barytine...

Tunisie: Les entreprises différemment impactées par la Covid- 19

La Bourse de Tunis a publié, récemment, le bilan de l’activité boursière de 2020. Les chiffres montrent que certaines sociétés sont bien portantes malgré la...

Tunisie: Nabil Karoui arrêté

Le Pôle judiciaire économique et financier a émis un mandat de dépôt contre Nabil Karoui, président du parti Qalb Tounes, a annoncé le porte-parole...

Dans la même catégorie

- Advertisement -