Harrag: mort mystérieuse d’un jeune Algérien en Bosnie-Herzégovine

Amirouche Bourmani, un Algérien de 27 ans, en situation irrégulière en Bosnie-Herzégovine, a trouvé, lundi, la mort dans des conditions mystérieuses, a-t-on appris auprès de sa famille.

Selon notre source, le défunt, qui avait quitté le pays en mars 2020 pour s’installer à l’étranger, aurait été victime d’une agression mortelle, alors qu’il tentait de traverser la frontière bosniaque pour rejoindre un des pays de l’Union européenne. Après avoir réussi à traverser la Méditerranée parmi un groupe de harraga, ce jeune Béjaoui avait d’abord atterri en Turquie, où il a séjourné de façon irrégulière pendant plusieurs mois, avant de prendre la destination de la Bosnie-Herzégovine.

La mésaventure de ce jeune harrag algérien, qui rêvait d’une vie meilleure sous des cieux plus cléments, a malheureusement fini par un drame qui vient endeuiller sa famille et ses amis de Béjaïa.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -