Julien Clerc à Alger : un récital sublimissime pour ses 50 ans de carrière

Dans le cadre de la tournée de ses 50 ans, l’Institut français d’Algérie a invité Julien Clerc, pour un concert exceptionnel à l’Opéra Boualem-Bessaïh. A 72 ans, l’interprète de « Femme, je vous aime »revient à Alger, après 45 ans. En 1975, Julien Clerc a donné trois concerts à la salle Atlas (Bab El-Oued).

Jeudi dernier, il était de retour sur les planches de l’Opéra d’Alger, pour cette fois-ci célébrer ses 50 ans de carrière. Un cadeau pour ses milliers de fans en Algérie.

Le moins de l’on puisse dire est que Julien est subjugué par l’accueille qui lui a été réservé par un public qui connait tout ou presque du répertoire de l’un des chanteurs français les plus populaires en France et dans le monde.

Vêtu d’un costume noir, Julien Clerc fait son apparition vers 20h, lance d’emblée au public : “Qui était à l’Atlas ?”, “Un plaisir de chanter pour vous ce soir”.

Accompagné de Benjamin Constant au piano et Evert Verhees à la basse et autres instruments, le rocker ouvre le bal avec Utile, Californie, Fais-moi une place, Si on chantait ou encore Ma préférence.

Au bout d’une heure de spectacle, le moment solennel est arrivé, les plus grands succès s’enchaînent et font vibrer l’Opéra, à l’instar de « Ce n’est rien », reprise à l’unisson par un public en extase. Le foule se déchaîne.

S’en sont suivies « Laissons entrer le soleil », « Le patineur », « Femmes je vous aime ». Emporté par l’ambiance, le Cœur de rocker met le feu et quitte son siège pour se déhancher auprès du public et apprécier jusqu’à la dernière seconde ce moment mémorable. Outre ses anciens tubes, “le chef de file de la chanson française” a interprété « Sous mon arbre » et « Je t’aime » etc., tiré de son dernier opus intitulé À nos amours.

“La tournée des 50 ans” à Alger, organisée par l’Institut français d’Algérie est un cadeau inespéré pour le public algérien et des milliers de Français vivants en Algérie. Des personnes ont fait 500 km pour assister à ce récital.

Le temps d’une soirée, Julien Clerc a réuni toutes les générations pour chanter l’amour, la joie et la bonne humeur.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -