Premier marocain: dément les propos tenus au Nation Unies par l’ambassadeur du Maroc sur l’indépendance de la Kabylie

Le premier ministre marocain, Saad Eddine El Othmani, s’est enfin exprimé sur les propos de l’ambassadeur du Maroc aux Nations Unies portant sur l’autodétermination du peuple kabyle.

Dans un entretien accordé au média marocain Hespress, Saad El Othmani s’est désolidarisé du représentant du royaume à l’ONU, en affirmant que « le discours de l’ambassadeur du Maroc aux Nations Unies sur l’autodétermination des « Kabyles » était une réaction de provocation et n’était pas une position politique de l’État marocain ».

Pour rappel, l’Algérie a annoncé, mardi dernier, par la voix de son ministre des Affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, la rupture de ses relations diplomatiques avec le Maroc.

Le ministre marocain des Affaires étrangères a réagi à l’annonce d’Alger en affirmant que « le Royaume du Maroc a pris note de la décision unilatérale des autorités algériennes, de rompre, à partir de ce jour, les relations diplomatiques avec le Maroc ».

Par ailleurs, l’ambassade du Maroc en Algérie va fermer vendredi à la suite de la rupture par Alger de ses relations diplomatiques avec Rabat.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -