vendredi, mai 7, 2021

Le village Azra à Tizi Ouzou: miracle de la pierre et de la volonté

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Sacré lauréat de la 8ème édition du concours Rabah Aissat du village le plus propre à Tizi-Ouzou, le village Azra dans la commune de Tigzirt, est un véritable joyau qui reflète la volonté de ses habitants, qui ne cachent pas leur joie et leur fierté de ce sacre « amplement mérité ».

Construit sur les décombres d’une carrière de pierre des toutes premières années de la conquête de la Kabylie par l’armée française, d’où son nom Azra ou « Izra » qui signifie pierres, le village surplombe toute la région de Tigzirt au Nord, d’Azeffoun vers l’Est et de Mizrana jusqu’à Dellys à l’Ouest.

Une fontaine qui remonte à la période ottomane témoigne, en outre, de l’importance de cette position stratégique qui n’a pas échappé aux envahisseurs qui avaient fait construire un poste de surveillance militaire surplombant la route vers Tigzirt, par les habitants eux-mêmes obligés de transporter les pierres de leurs propres maisons détruites.

« Chaque pierre de cette guérite contient un pan de la mémoire du village. Nos grands-parents avaient été obligé de transporter les pierres de leurs maisons détruites par l’armée française pour la construire eux-mêmes sous la contrainte », souligne Rabah Fegunounou, l’instituteur du village, aujourd’hui à la retraite, mais, très impliqué dans cette aventure.

L’aventure avait commencé en 2018 avec l’élection d’un comité de village qui s’est de suite mis au travail avec les moyens du bord. « On n’avait pas grand chose et on peinait à trouver les ressources et à mobiliser grand monde », raconte Mustapha Harfouche, un des membres du comité.

Toutefois, la 10ème place obtenu lors de la 7ème édition du concours en 2019, a été comme un déclic pour les habitants. « Ce n’était pas un échec ou une déception car nous savions que nous nous étions alors préparé de manière rudimentaire, mais, un défi qui avait permis la mobilisation de tout le village, en se disant que c’est possible », note M. Harfouche.

Commence alors un véritable chantier de transformation du village et tout le monde a mis la main à la pate. Un volontariat hebdomadaire fut alors instauré et avec le concours de certains généreux donateurs, de l’Assemblée populaire communale (APC) et de la communauté villageoise à l’étranger, le rêve commençait à prendre forme.

Cette dernière, que ce soit en Europe ou en Amérique, a organisé des cagnottes qui ont permis aux villageois d’acquérir les matériaux nécessaires et à procéder avec le concours de l’APC et des donateurs au bitumage de la route traversant le village.

Les étudiants de l’école des Beaux-Arts d’Azazga, sollicités par le comité de village, ont aussi apporté leur touche en participant à l’embellissement des ruelles d’Azra par des fresques murales, notamment, et des travaux de peinture.

« C’était gagnant-gagnant, on leur offrait le gite et la nourriture et eux participaient aux travaux. Ce qui leur permettait de joindre l’utile à l’agréable en passant des vacances près de la plage à quelques kilomètres du village, tout en nous aidant dans notre projet », explique-t-il.

Aussi, souligne-t-il avec insistance, « la consécration n’aurait pas été possible sans l’implication de +l’armée rouge+ des femmes du village ». « Chaque vendredi, elles nous gavaient de bons repas et participaient aux opérations de volontariat en effectuaient elles-mêmes certains travaux », témoigne-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Tribunal de Tlemcen: L’ex-député Tahar Missoum condamné à 2 an de prison ferme

L’ex-député de Médéa Tahar Missoum a été condamné, ce jeudi 6 juin 2021, à deux ans de prison ferme...

Importation des véhicules électriques : une première borne de recharge installée prochainement à Alger

Le ministre de la Transition énergétique et des énergies renouvelables, Chems Eddine Chitour, s’est exprimé, mardi 4 mai 2021, l’introduction prochaine des véhicules électriques...

Fermeture du ciel algérien : les algérienne à l’étranger très en colère

Les frontières de l’Algérie sont fermées depuis 14 mois à cause de la pandémie de la Covid-19. La communauté algérienne à l’étranger et les algériens...

Huawei ICT Académie: Dotation des salles de formation informatisée pour 5 universités

Huawei Algérie a doté durant ce mois d’avril, 5 universités et établissements du secteur de l'enseignement supérieur algérien, en salles de formation informatiques de...

Sport : l’Algérie à la recherche de jeunes talents en vue des JO de Paris 2024

Les représentants de douze fédérations sportives algériennes se sont réunis dimanche avec Salima Souakri, la Secrétaire d'Etat chargée du sport d'élite, pour tracer les...

Mondial-2022 : le stade Mustapha-Tchaker de Blida homologué par la CAF

Le stade Mustapha-Tchaker de Blida, devant abriter les matchs de l'équipe nationale de football aux éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar,...

Stade de Baraki(Alger): Livré la fin de l’année 2021

Le taux d'avancement des travaux de réalisation du Stade de football de Baraki (Alger) a dépassé 85%, a indiqué lundi un bilan du ministère...

Commerce : Tebboune ordonne la création d’un nouveau réseau de statistiques

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a ordonné, dimanche lors de la réunion périodique du Conseil des ministres, la création d'un nouveau...

Dans la même catégorie

- Advertisement -