Liberté d’expression: Saïd Djabelkhir condamné à 3 ans de prison ferme par le tribunal Sidi M’hamed

L’islamologue et chercheur en soufisme algérien, Saïd Djabelkhir, a été condamné à 3 ans de prison ferme assorti d’une amende de 50 000 Da par le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger, rapporte ce jeudi 22 Avril 2021, le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), dans un communiqué publié à travers les réseaux sociaux.

Le parquet avait requis l’application de la loi à l’encontre de Said Djabelkhir lors de son procès le 1 Avril 2021 après le renvoi du Jeudi 25 Février 2021 au tribunal de Sidi M’hamed, a rappelé le Comité.

Saïd Djabelkhir est poursuivi pour « offense à l’Islam » suite à une plainte qui a été déposée contre lui par un enseignant universitaire de Sidi Bel Abbes, du nom de Abderazak Boubedjra pour « offense aux préceptes de l’islam », explique la même source.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -