Ministre de la Jeunesse et des sports: « une feuille de route contre la corruption »

Le ministre de la Jeunesse et des sports, Abderezzak Sebgag et le président de l’Organe national de prévention et de lutte contre la corruption (ONPLC), Tarek Kour ont affirmé, lundi à Alger, leur attachement à lutter contre la corruption à travers l’activation de la convention de coopération bilatérale signé le 8 juin 2020, s’inscrivant dans le cadre du « renforcement de la bonne gouvernance dans le secteur ».

Lors de la rencontre, les deux parties ont exprimé leur engagement à élaborer « une feuille de route contre les dangers de la corruption » dans le secteur de la Jeunesse et des sports, et ce conformément à « une approche globale intégrée englobant le système de financement du secteur des sports aux niveaux central et local », indique un communiqué du ministère.

Le ministère a cité en particulier les budgets centraux de fonctionnement et d’équipement, les comptes d’affectation spéciaux, les fonds de wilaya ainsi que les principales fédérations sportives nationales dans une première étape (football, athlétisme, boxe, judo, karaté et haltérophilie).

Les deux parties ont également convenu « d’élaborer et de lancer un dispositif d’alerte et de veille » au niveau du secteur de la jeunesse et des sports pour lutter contre la corruption, un dispositif susceptible de permettre à toutes la parties agissantes dans le secteur (société civile, médias et sportifs…) de contribuer à signaler toute violation ou éventuelles infractions ».

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -