mardi, octobre 15, 2019

Mort de trois jeunes à Oued Rhiou: le parquet de la république ouvre une enquête

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le parquet de la République près le tribunal de Oued Rhiou (Cour de Relizane) a ordonné, jeudi, l’ouverture d’une enquête pour dévoiler les circonstances des événements survenus à Oued Rhiou et déterminer les responsabilités, a indiqué, un communiqué du procureur de la République près le même tribunal.

La même source a indiqué que « le 18 septembre 2019, à 21h45, un accident est survenu dans la ville de Oued Rhiou, lorsque le véhicule à l’origine de l’accident (une Renault Mégane de couleur blanche immatriculée à Relizane), propriété privée de l’agent de police auteur de l’accident, a percuté un motocycle que conduisait la victime, un mineur répondant aux initiales (S.M.A), âgé de 15 ans), entraînant sa mort et causant des graves blessures à son compagnon répondant aux initiales (B.A.H), âgé de 24 ans », lit-t-on dans le communiqué.

Suite à cet accident « des émeutes ont éclaté durant la nuit et plusieurs individus se sont attroupés, entrainant la fermeture de la voie publique, en utilisant des blocs de pierres et de troncs d’arbres,  incendie d’outils en plastique, saccage de structures publiques et privées, caillassage sur la force publique et tentative d’intrusion dans le siège de sûreté de la Daïra de Oued Rhiou, pour mettre la main sur le fonctionnaire de police à l’origine de l’accident », précise la même source.

Lors de l’intervention des services de police visant à mettre un terme à ces actes, « deux personnes ont été blessées et ont trouvé la mort des suites de leurs blessures. Il s’agit des dénommés répondant respectivement aux initiales de (J.A.J) et (A.M.M), conclut le communiqué du procureur de la République.

Source APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Articles récents

Football/France : Les spécialistes impressionnés par les pépites algériennes

De l'arme fatale de Monaco Islam Slimani à la pépite de Nice Hichem Boudaoui, les clubs français ont massivement...

Irrigation : une filiale du groupe IMETAL lance des produits innovants

L’Entreprise Nationale de Tubes et Transformation de Produits Plats (ANABIB), filiale du groupe IMETAL vient de lancer des produits modernes et innovants en matière...

Algérie-Nigéria : beaucoup de bonnes intentions mais rien dans les faits

les déclarations d'intention ne suffisamment. En économie, il y' a que l'acte d'investir qui est comptabilisé au final. C'est le constat fait par les...

Le Gouvernement met la main à la poche :  Plus de 17 milliards DA pour le dégel de projets dans le Sud et 42 milliards...

Le gouvernement continue sa politique de navigation à vue. Il est plutôt dans la réaction que dans l’anticipation. Il fallait attendre des tragédies se...

Habitat : Affectation de 120.000 logements LPA au niveau national

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Beldjoud a affirmé, lundi à Alger, que le quota de logements promotionnels aidés...

Dans la même catégorie

- Advertisement -