lundi, septembre 23, 2019

Nouveau stade de Tizi-ouzou : l’ETRHB notifie la fin des contrats pour les ouvriers

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Toutes les promesses faites par le Ministère de la Jeunesse et des Sports sont que du vent. Au final, le Stade ne sera pas livré à la date convenue.

Et pour cause, les travaux du stade de 50 000 places de Tizi Ouzou sont encore à l’arrêt. Selon plusieurs sources, les entreprises réalisatrices, en l’occurrence ETRHB Haddad et turque Mapa, ont signifié une fin des contrats des ouvriers en charge de la réalisation de cette infrastructure sportive. Alors que sa réception était annoncée pour le premier semestre 2019, celle-ci risque encore d’être renvoyée.

Les causes du blocage seraient liées à un problème de trésorerie alors que, paradoxalement, son coût avoisine largement les 350 millions d’euros, soit plus du double du nouveau stade de la Juventus de Turin (Juventus Stadium), qui a coûté 155 millions d’euros pour une capacité de 40 000 places.

Ce qui est désolant est que le Ministre de la Jeunesse et des Sports, qui jure que l’Algérie peut organiser 2 coupes du Monde, s’est lancé dans une polémique sur le nom à donner au nouveau stade, alors qu’il n’est pas capable de tenir ses promesses sur la date de livraison de cette structure dont les travaux de réalisation sont lancés il y’a presque 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Articles récents

Présidentielles: 14 candidats à la candidatures connus

Quatorze (14) postulants à la candidature pour l'élection présidentielle du 12 décembre prochain ont retiré, jusqu'à ce vendredi, les...

Production industrielle publique: hausse de près de 5% au 1er semestre 2019

La production industrielle publique de l'Algérie, a enregistré une hausse de 5,6% durant le 2ème trimestre 2019, générée par des "améliorations appréciables" dans plusieurs...

Industrie: recul de la production dans trois secteurs

De janvier à juillet 2019, les données de l'ONS, relèvent, par ailleurs, que trois secteurs industriels ont enregistré un recul de production, par rapport...

Energie/ Gaz : Mohamed Arkab invité en Russie

Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, a reçu jeudi au siège de son département ministériel, l'ambassadeur de la Fédération de Russie en Algérie, Igor...

Présidentielles du 12 décembre : révision des listes électorale à partir du 22 septembre

L'opération de révision exceptionnelle des listes électorales, en prévision de la prochaine élection présidentielle prévue le 12 décembre prochain, sera lancée à partir du...

Dans la même catégorie

- Advertisement -