vendredi, juillet 3, 2020

Panel-parti politique: Bahbouh estime que Le dialogue est meilleur moyen pour sortir de la crise

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le président de l’Union des forces démocratiques et sociales (UFDS), Nourreddine Bahbouh, a affirmé, lundi, que le dialogue était pour son parti « le meilleur moyen » pour sortir de la crise que vit le pays, apportant « son soutien » à la démarche de l’Instance nationale de dialogue et de médiation (INDM).

Lors d’une conférence de presse animée à l’issue de sa rencontre avec le coordinateur de l’INDM, Karim Younes, M. Bahbouh a fait savoir que les discussions ont été « franches et fructueuse », mettant l’accent sur la nécessité de prendre toutes les mesures d’apaisement à même de sortir de la crise politique que vit le pays avant l’organisation de l’élection présidentielle.

Soulignant que la solution à la crise actuelle était « politique » et qu’elle passait par des mesures d’apaisement avant l’organisation de l’élection présidentielle, il a cité l’impératif de « l’ouverture des médias devant la classe politique, le départ du Gouvernement actuel et la libération des détenus arrêtés lors des manifestations. « C’est là les mesures d’apaisement incluses dans la plateforme de Ain Benian », a-t-il rappelé.

D’autre part, le président de l’UFDS a réitéré le refus de son parti de l’association au dialogue des formations politiques et parties à l’origine de cette crise, et de la proposition d’un Conseil constitutif et d’un candidat consensuel.

Il a suggéré, dans ce sens, que le prochain mandat présidentiel soit « transitoire » consacré à l’ouverture de plusieurs chantiers, particulièrement l’amendemant de la Constitution et de la loi électorale et la réforme du secteur de l’information.

Pour M. Bahbouh, les candidats à la prochaine élection présidentielle devront s’engager à ouvrir ces chantiers pour sortir le pays de la crise actuelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Frontières hors UE : La Suisse rouvre ses frontières aux Algériens mais pas l’Allemagne

La Suisse rouvrira ses frontières aux ressortissants en provenance de 14 pays tiers dont l’Algérie, à partir du lundi...

Karim Tabbou: enfin libre!

A sa sortie de la prison de Kolea (Tipaza) où il était en détention de puis septembre 2019, Karim Tabbou a été accueilli par...

Afrique: progrès significatifs dans la lutte contre la fraude fiscale

Les pays africains ont réalisés des progrès importants dans la lutte contre la fraude fiscale et les flux financiers illicites, a révélé le dernier...

Industrie pharmaceutique: Accompagner les opérateurs économiques pour augmenter le volume des exportations

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a indiqué lors de sa rencontre avec le président de l’Union nationale des opérateurs de la pharmacie (UNOP)...

Hydrocarbures: Toufik Hakkar le PDG de Sonatrach inspecte la zone industrielle à Bejaia

Le Président directeur général (P-dg) de la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach, Toufik Hakkar a effectué, samedi, une visite d'inspection à la zone industrielle...

Arrestation: Fodil Boumala sort de prison

L’activiste Fodil Boumala est sorti de prison ce jeudi après son audition par le tribunal de Dar el-Beida (Alger), rapporte le CNLD (Comité National...

British Council Algérie: mise en ligne d’une bibliothèque numérique

Le British Council a mis en ligne mardi à Alger sa bibliothèque numérique qui donne accès gratuit aux adhérents Algériens à de nombreux contenus...

Khenchela : le P-APC de Kais impliqué dans une affaire de corruption

Le wali de Khenchela, Ali Bouzidi, a procédé à la suspension, à titre conservatoire, du président de l’Assemblée populaire communale (APC) de Kais pour...

Dans la même catégorie

- Advertisement -