Pour éviter son expulsion: un sans-papiers algérien refuse un test PCR

Un ressortissant algérien sans papiers n’a pas trouvé mieux pour rester sur le sol français que de refuser de se faire dépister. Sachant que pour se rendre en Algérie les voyageurs sont contraints de présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures, cet Algérien a catégoriquement refusé de se faire établir ce fameux sésame, pour eviter l’expulsion.

Selon le site français en ligne “Le Bien Public”, cet Algérien de 36 ans, en instance d’expulsion et assigné à résidence à Dijon depuis plusieurs mois, s’est vu notifier le 5 août sa décision de reconduction aux frontières pour rentrer en Algérie.

Au final, grâce à son stratagème, il a pu rester sur le sol français. Placé en détention provisoire, son procès est fixé au 3 septembre prochain.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -