mardi, avril 20, 2021

Prise en charge médicale des algériens en France : les précisions de l’Ambassade de France en Algérie

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

 

L’Ambassade de France en Algérie a voulu apporter des précisions à propos duprotocole, ratifié par décret présidentiel datant du 17 novembre 2018, qui entrera en vigueur une fois le processus de ratification terminé.

Sur ce protocole, on note la mise en place d’un cadre administratif unifié et fiable pour l’organisation et la prise en charge par la CNAS algérienne des soins prodigués en France à des Algériens. Ce cadre juridique ne concerne que les soins qui ne peuvent pas être dispensés en Algérie.

Par ailleurs, les soins doivent faire l’objet d’une demande préalable d’autorisation de prise en charge par la CNAS algérienne. Cette dernière procède, explique-t-on encore, à une évaluation financière préalable (devis) des soins programmés par les patients algériens dans des établissements français, ensuite, la CNAS délivre une « attestation de droits aux soins programmés ».

Ainsi, les patients algériens peuvent ensuite bénéficier de l’accès aux prestations en nature de l’assurance maladie française et les bénéficiaires de cette prise en charge se voient délivrer rapidement des « visas pour soins », assure l’Ambassade de France, qui a précisé que « ce protocole annexe répond donc à des critères bien précis. Il ne signifie nullement que les soins en France sont dorénavant gratuits pour les Algériens ».

Toutefois, ce protocole élargit le champ des bénéficiaires potentiels en Algérie et « tend à sécuriser les circuits administratifs et financiers entre nos deux systèmes d’assurance maladie », souligne l’Ambassade dans le communiqué, précisant que « ce protocole vise à réduire le nombre de patients algériens qui vont se faire soigner en France dans le cadre de démarches purement personnelles ». « Ces démarches individuelles génèrent une dette privée qui avoisine 25 millions d’euros et des problèmes de recouvrement ».

Une mise en grade est émise pour « les patients algériens qui ne bénéficient pas d’une autorisation préalable de la CNAS doivent payer la totalité des frais occasionnés », précise le service diplomatique accrédité à Alger.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

SEAAL: fin de partenariat avec Suez

Le ministre des Ressources en Eau, Mustapha Kamel Mihoubi, s’est à nouveau exprimé, ce lundi 19 avril 2021, au...

Réseaux sociaux : droit au registre de commerce pour les influenceurs

Un nouveau code d’activité a été ajouté à la nomenclature des activités économiques du Centre national du Registre du Commerce (CNRC), permettant ainsi aux « influenceurs » et...

Conseil des ministres: communiqué intégral

"Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale a présidé ce dimanche 18 avril...

Chanson: Décès de la chanteuse Naima Ababsa

La chanteuse et interprète de la chanson andalouse et de variétés algériennes, Naima Ababsa, est décédée dimanche à Alger, à l'âge de 58 ans...

Ramadhan à El Bayadh: la « Hrira » en reine sur les tables à Boussemghoune

La "Hrira", plus connue en tamazight sous l'appellation de "Iyouzane Neznebou" trône durant le mois de Ramadhan, en reine sur les tables des familles...

Importation des véhicules neufs: mise en garde contre la fraude et l’escroquerie par le président Tebboune

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qui a présidé, dimanche, le Conseil des ministres, a mis en avant la nécessité d’adopter une approche...

Flambée du prix de la pomme de terre: déstockage de 30.000 tonnes depuis le début avril

Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a procédé dimanche au déstockage d'importantes quantités de pomme de terre à travers plusieurs wilayas du...

Surcharge des ports: appel à créer des espaces de stockage des conteneurs de marchandises

Le Directeur général des Douanes algériennes Noureddine Khaldi a appelé samedi à Oran les entreprises portuaires du pays à créer des zones et des...

Dans la même catégorie

- Advertisement -