HomeDiversRépression: Le journaliste Mustapha Bendjama condamné à deux mois de prison avec...

Répression: Le journaliste Mustapha Bendjama condamné à deux mois de prison avec sursis

Le journaliste et rédacteur en chef du journal « Le Provincial », Mustapha Bendjama, a annoncé, ce dimanche 27 juin, qu’il a été condamné à deux mois de prison avec sursis et une amende de 20.000 dinars dans une nouvelle affaire, par le tribunal d’Annaba.

« Le juge vient de me condamner à 2 mois de prison avec sursis et 20.000 DA d’amende », a annoncé le journaliste qui a précisé qu’ »un deuxième verdict dans une autre affaire sera rendu dans quelques instants (ce dimanche, ndlr). (Le juge semble avoir clôturé le prononcé des verdicts sans avoir évoqué ma deuxième affaire). »

« J’ai un autre procès au tribunal d’Annaba demain lundi 28 juin et encore un autre à la Cour de justice de la même ville deux jours après, mercredi 30 juin », a fait savoir Mustapha Bendjama.

« Je conteste ce verdict injuste. Mais que fallait-il attendre de ce système judiciaire qui réprime les droits les plus fondamentaux de ces citoyens en piétinant la Constitution à volonté », a dénoncé le journaliste, qui a indiqué que « pour la forme, un pourvoi en cassation sera introduit dans les prochains jours. »

Mustapha Bendjama a tenu à remercier les avocats Me Abdel Halim Khairedine et Me Adel Messaoudi, qui l’ont assisté et se sont constitués pour sa défense « depuis le début de ces péripéties « judiciaires » il y a 2 ans. » « Ils ont assisté à au moins deux présentations devant le procureur, 5 audiences chez les juges d’instruction, près de 30 audiences du procès en première instance (à cause des nombreux reports) et aussi une douzaine d’audiences en appel (…) », a-t-il écrit.

- Advertisement -
Must Read
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -