HomeDiversTébessa : l’incendie de forêt de Djebel El Atef "maitrisé en grande...

Tébessa : l’incendie de forêt de Djebel El Atef « maitrisé en grande partie »

Les unités de la Protection civile ont réussi, en collaboration avec plusieurs secteurs concernés, à maîtriser « en grande partie » l’incendie qui s’est déclaré dans la forêt de Djebel El Atef, dans la wilaya de Tébessa, a-t-on appris lundi auprès de la direction locale de la Protection civile (DPC).

En marge de l’opération d’extinction des flammes, le directeur de la Protection civile de la wilaya, le lieutenant-colonel Sadek Draouet, a affirmé à l’APS que les unités et les postes avancés de la Protection civile sont parvenus, à la faveur de la mobilisation d’environ 120 éléments et 10 camions anti- incendie, à éteindre l’incendie qui s’est déclaré, depuis dimanche matin jusqu’à la nuit de lundi, dans la forêt de Djebel El Atef.

La Direction générale de la protection civile, a-t-il ajouté, a soutenu les efforts visant à mettre fin à l’incendie par la mobilisation des unités de la colonne mobile de la wilaya de Souk Ahras depuis les premières heures de la matinée de lundi, avec l’intervention d’environ 30 éléments de différents grades et 6 camions en raison de la présence de la colonne locale à Khenchela, où elle participe depuis mardi dernier à l’extinction des incendies qui s’y étaient déclarés.

Le même responsable a également réaffirmé que l’incendie de la forêt de Djebel El Atef est « maîtrisé en grande partie « , précisant que les foyers importants ont été éteints par les agents de la Protection civile et de dizaines de volontaires chargés de la surveillance pour une procéder à une intervention rapide et efficace en cas de nouveau départ de feu.

Pour sa part, le conservateur des forêts de la wilaya, Mohamed Adjib Aiouadj, a révélé que les enquêtes préliminaires engagées par ses services montrent que les incendies qui se sont déclarés dans cette forêt sont « volontaires », détaillant à ce propos que plusieurs indices découverts montrent clairement qu’il s’agit d’un « acte criminel ».

La même source a indiqué que les agents de la Protection civile sont intervenus dès les premières heures de l’incendie pour tenter de l’éteindre, mais l’accès difficile à cette région, le manque de pistes forestières, la température élevée et le vent, en plus de l’existence de plusieurs foyers de propagation ont rendu la lutte contre les flammes difficile.

Le même responsable a exhorté les citoyens à « faire preuve de responsabilité, à préserver la richesse forestière, à lutter contre les actes criminels qui détruisent l’environnement et à alerter dès le déclenchement d’un incendie et cela pour réduire les dégâts occasionnés ».

- Advertisement -
Must Read
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -