Théâtre: la Première du monodrame « Kiyass ou Labes » très applaudie à Boumerdes

La Première du nouveau monodrame « Kiyass ou Labes » (masseur de bain et ça va bien) présentée, dans la soirée de lundi à Boumerdes, a attiré un nombreux public de fans du 4eme art, qui ont beaucoup applaudi les différentes péripéties de cette représentation dramatique, a constaté l’APS.

Produit à la salle des spectacles de l’université « Mhamed Bouguera » de Boumerdes, ce monodrame mis en scène par Abdelghani Chentouf et brillamment interprété par Fouzi Bait, a été présenté dans le cadre des 1ères Journées nationales du monodrame de Boumerdès, marquées par la participation de nombreuses figures artistiques, théâtrales et cinématographiques du pays.

Cette comédie sociodramatique, mêlant l’humour et la satire, met en scène la vie quotidienne, les tourments et problèmes rencontrés par El Ayachi (interprété par Faouzi Bait), masseur dans un bain-maure, dans l’exercice de sa profession.

Cette représentation théâtrale, dont le texte a été écrit par Ahmed Rezzak, met en lumière les périphéries d’El Ayachi, un masseur de bain d’une ville de l’intérieur du pays, qui étale les tourments causés par sa dulcinée, à qui il veut révéler sa flamme en la demandant en mariage, mais il finit par se rétracter, car il craint de lui révéler son métier, dont il a honte.

Après moult hésitations et tergiversations, « El Ayachi » prend son courage à deux mains et décide de révéler son amour à sa bien-aimée, mais il est trop tard, car celle-ci s’est mariée avec un autre.

Le comédien Faouzi Bait a admirablement interprété les différentes facettes du héros en butte à différents problèmes socio- psychologiques et même politiques, et aux différents personnages, de toutes les catégories sociales, fréquentant régulièrement (chaque week-end), cet espace social par excellence, qu’est le bain-maure.

A noter que la ville de Boumerdes abrite, depuis hier lundi, les 1ères Journées nationales du monodrame, qui se poursuivront durant cinq jours avec la participation de nombreux artistes, comédiens, associations et critiques du 4ème art.

D’autres monodrames, des spectacles chorégraphiques et de magie, ainsi que des ateliers de formation en théâtre sont, également, portés au programme de cette manifestation visant la mise en lumière de nouveaux talents en herbe dans le domaine théâtral, ont indiqué les organisateurs.

Cet événement artistique sera clôturé par l’organisation d’une caravane culturelle et d’une excursion à la vieille Casbah de Dellys, au profit des participants.

La manifestation, abritée simultanément par la salle de spectacles de l’université « Mhamed Bouguera » et la maison de la culture « Rachid Mimouni » de Boumerdès, sous le signe « la flamme des jeunes et l’impératif de la formation », est organisée par l’association « El-Chaâla » du théâtre et du cinéma, en coordination avec la Ligue de wilaya des activités culturelles et scientifiques, l’Institut national des arts dramatiques, et la direction de la jeunesse et des sports de la wilaya.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -