HomeDiversYoucef Belaili: “Je veux jouer en Espagne”

Youcef Belaili: “Je veux jouer en Espagne”

À l’approche de chaque fin de saison, la plupart des joueurs réfléchissent à leur avenir. Entre l’idée de rester ou bien changer d’air, la décision en général ne revient pas forcément aux joueurs concernés. C’est le cas pour le milieu de terrain de la sélection nationale Youcef Belaïli, toujours sous contrat avec le club qatari du SC Qatar.

Ce dernier, et après une saison époustouflante du côté du club de Qatar, souhaite connaître d’autres challenges dans un championnat plus relevé en Europe. Belaïli s’est montré très clair à ce sujet, en souhaitant même que ses dirigeants du club de Qatar, avec lequel il est toujours sous contrat jusqu’à 2022, lui facilitent la tâche dans la perspective de rejoindre l’un des plus prestigieux championnats d’Europe. “Il y a des clubs en Europe qui veulent me recruter. J’espère que la direction du Qatar me facilitera la tâche pour aller jouer en Europe. J’aimerais bien y aller”, a fait savoir le champion d’Afrique dans une interview accordé au journal Echourouk. “Il est trop tôt pour dévoiler le nom du club, mais ça sera inchallah le championnat d’Espagne.

Des clubs espagnols ont montré un intérêt pour moi. J’ai envie de jouer là-bas si mon club se montre compréhensif.” Belaïli, qui a brillé pratiquement partout là où il a joué, n’a connu qu’une seule expérience européenne. Celle avec Angers en France. Un club qu’il a rejoint juste après son retour d’une longue suspension de la CAF et la FIFA. “C’est vrai que je n’ai pas beaucoup joué en Europe, mon seul passage c’était avec le club français d’Angers. Ça n’a pas trop marché pour moi pour la simple raison que l’entraîneur de l’époque ne me voulait pas dans l’équipe. C’est ce qui m’a obligé à partir. Mais ce n’est pas un si mauvais souvenir pour moi qui m’empêchera de revenir jouer en Europe”, a-t-il expliqué.

Et d’ajouter : “Tout ce que je demande pour le club qui me recrutera est de me faire confiance et me laisser exprimer mes capacités, car je sais bien ce dont je suis capable.” Pour Belaïli, ce n’est pas une question d’argent. L’ex-pensionnaire du MC Oran sait qu’il gagnera beaucoup plus en restant dans le championnat du Qatar, mais c’est plutôt le challenge sportif qui le motive pour aller jouer en Europe en ayant comme objectif la prochaine Coupe du monde 2022.

- Advertisement -
- Advertisement -
Must Read
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here