Huile de table: 3500 tonnes/jour de production contre une consommation quotidienne de 1600 tonnes

La quantité d’huile de table produite durant la première quinzaine du mois d’avril s’élève à 48.701 tonnes, soit la couverture des besoins d’un mois entier, selon un document de statistiques élaboré par les services du ministère du Commerce, répercuté par l’APS.

La capacité de production en huile de table est de l’ordre de 3500 tonnes/jour contre une consommation quotidienne de 1600 tonnes, a fait savoir le ministère, soulignant que les quantités produites entre le mois de mars et la première quinzaine d’avril, toutes marques confondues, est de 116.348 tonnes soit les besoins d’une période de 2 mois et 12 jours.

L’huile de table a connu récemment « des perturbations dans la chaîne de distribution et non pas dans la production », a tenu à préciser le ministère, ajoutant que la production du mois de mars s’élève à 67.647 tonnes contre des besoins de consommation mensuelle de 48.000 tonnes, soit un écart de 19.647 tonnes.

Le stock de la matière première jusqu’au 19 avril 2021 pour les cinq unités de production s’élève à 108.518 tonnes, indique encore le document.

Selon le tableau récapitulatif des quantités de production effective pour chaque marque, la production d’huile de table durant la première quinzaine du mois d’avril s’élève à 8.884 tonnes pour la marque SIM, 25.429 tonnes pour Cevital, 4.438 tonnes pour Afia, 2.020 tonnes pour La Belle et 7.930 tonnes pour Prolipos, soit un total de 48.701 tonnes, suffisantes pour couvrir les besoins d’un mois complet.

Les services du contrôle du ministère du Commerce ont saisi, durant la période du 4 mars au 21 avril en cours, 92 tonnes d’huile de table destinée à la spéculation.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -