8èmeSymposium international sur les Hydrocarbures et la Chimie (ISCH8) : le retour après cinq ans d’absence

0

L’Université M’Hamed Bougara de Boumerdes abritera, les 8, 9 et 10 avril, le 8èmeSymposium international sur les Hydrocarbures et la Chimie (ISCH8). Les deux premières journées seront consacrées aux communications orales et poster, alors que la troisième est réservée à une sortie sur les sites géologiques de Bou Saada, dans la wilaya de M’Sila, encadrée par des enseignants-géologues.

 Prendront part à ISHC8 prés de 150 participants, entre chercheurs, enseignants-universitaires, doctorants, et opérateurs économiques, publics et privés, qui auront à animer les sessions orales et posters.  Le nombre global des demandes de participation, quant à lui, a atteint les 450 demandes.

 Les thématiques d’ISHC8 sont : les géosciences, exploitation et transport des hydrocarbures, génie électrique dans l’industrie pétrolière, hygiène sécurité et environnement(HSE) et génie des procédés et environnement.

A souligner que la précédente édition d’ISHC s’est tenue en 2014, qui a succédé à ISHC6, qui elle, s’est déroulée en 2012. Cinq ans se sont déjà écoulés pour qu’ISHC8 se tienne. Initialement ISHC est un événement biannuel, mais pour des raisons évidentes liées à la conjoncture actuelle, la 8èmeédition, prévue en 2016, a été reportée à 2019.

Toutes les éditions d’ISHC ont ce point commun, qui est d’établir un cadre d’échanges entre les laboratoires de recherche et le secteur utilisateur, à savoir industriel, pétrolier et gazier. Aussi, ISHC est la tribune toute indiquée pour valoriser les produits de la recherche et la mise en page en matière des TIC dans les domaines de l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures.

D’autant plus que l’organisateur de l’événement n’est autre que la Faculté des hydrocarbures et de la chimie, qui a donné à la postérité pétrolière et gazière, des compétences nationales et internationales, dont « ceux issus de la coopération scientifique et technique de 1964, qui ont fondé et développé l’Institut national des Hydrocarbures (INH).»

La finalité également de la tenue de l’ISHC, est de fournir l’occasion aux étudiants de rencontrer ces dites-compétences, et d’en puiser de leurs expériences.

Par Zoheir Zaid

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici