Abdelkader Bouazghi : 20% de la production agricole proviennent des zones frontalières

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, a déclaré que le gouvernement avait élaboré un programme de développement de grande envergure pour le développement des régions frontalières sur instruction du président de la République.

Plus explicite, il a expliqué que ce programme vise à assurer la « sécurité alimentaire » grâce au développement du secteur agricole et à son soutien dans les zones frontalières. Selon lui, « 20% de la production agricole nationale émane de ces zones frontalières générant quelque 587 milliards de centimes ». Il ajoutera que « le développement du secteur de l’agriculture dans les régions frontalières repose sur la mise à disposition de plusieurs facilitations pour résoudre le problème du foncier agricole, renforcer l’investissement dans le domaine de l’agriculture ainsi que la réalisation de logements ruraux ».

Par ailleurs, il ne manquera pas de rappeler les potentialités d’Oued Souf, qui a su tirer profit de tous ses atouts naturels pour développer la phœniciculture traditionnelle, mais aussi et surtout la pomme de terre, les arachides, l’ail, les cultures maraîchères, condimentaires et fourragères, ainsi que les pistaches et la culture des rosiers. En ce qui concerne la sécurité en Algérie, M. Bouazghi a indiqué que l’Armée nationale populaire est soucieuse de restaurer la sérénité dans les régions rurales et les régions du Sud.

S.B

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici