lundi, juin 1, 2020

Aéroport international d’Alger : la nouvelle gare sera inaugurée lundi prochain.

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le financement de ce projet a été assuré par un crédit bancaire à hauteur de 62 milliards de dinars ainsi que des fonds propres de la SGSIA d’un montant de 12 milliards de dinars, soit un total de 74 milliards de dinars.

Le remboursement du crédit bancaire qui s’étale sur 13 ans, en 2022. Toutefois, la société a du payé 12 milliards supplémentaires à cause de la dévaluation de la monnaie nationale, note le directeur.

Avec l’entrée en service de la nouvelle structure qui emploie 500 personnes, le CA estimé à 9 milliards de dinars en 2018 devrait augmenter de près de 5%.

Selon, le directeur général de la Société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires d’Alger (SGSIA), Tahar Allache, environ 4,5 millions de passagers par an seront transférés progressivement de l’actuel aéroport international d’Alger vers la nouvelle aérogare.Il s’agit principalement des voyageurs vers l’Europe et l’Amérique, alors que les dessertes vers les pays du Golfe (environ 1,3 millions de passagers par an) seront maintenues au niveau de l’actuelle aérogare, selon les explications de M. Allache lors d’une visite guidée pour les journalistes à cette nouvelle infrastructure.

En effet, l’actuel aéroport international sera dédié, après l’inauguration de la nouvelle aérogare, aux vols domestiques et vers le Golfe, alors que l’aéroport national sera consacré aux vols du pèlerinage (Hadj et Omra). Quant à l’aérogare actuelle Hadj et Omra, elle sera détruite complètement et fera partie de l’assiette foncière qui accueillera, avec les terrains situés au Sud de l’aéroport, une autre aérogare dont les travaux seront lancés en 2028, précise le Directeur.

« Nous allons procéder avec l’ouverture de la nouvelle aérogare à la réaffectation du trafic aérien en regroupant les destinations afin de fidéliser les passagers », promet Tahar Allache.

La mise en exploitation de la nouvelle aérogare sera également l’occasion d’entamer des opérations de rénovation de l’actuel aéroport international et qui « n’auront aucun impact sur le programme de vols », assure le Directeur.

Air Algérie sera la première compagnie aérienne à exploiter la nouvelle aérogare avec des vols destinés à Paris, avant de transférer le 6 mai prochain les dessertes vers les autres villes françaises.

Le 13 mai, tous les départs internationaux d’Air Algérie s’effectueront depuis la nouvelle aérogare, alors que les autres compagnies rejoindront cette infrastructure une semaine après, ajoute Tahar Allache.

« La mise en exploitation de cette nouvelle infrastructure ouvre la possibilité pour les compagnies aériennes de créer leur plate-forme de correspondances (Hub) », constate-t-il.

L’investissement dans les infrastructures aéroportuaire se poursuit. Une autre aérogare sera réalisée à partir de 2028. D’une capacité de 10 millions de passagers/an, la nouvelle aérogare de l’Aéroport international d’Alger a été réalisée par la société chinoise China state construction engineering corporation (CSCEC).

Selon les prévisions de la SGSIA, les capacités d’accueil devraient être saturées en 2032, soit quatre ans après le lancement des travaux d’une autre aérogare en 2028.

La nouvelle aérogare de l’aéroport d’Alger qui s’étend sur une superficie de 200.000 m2, est dotée de 120 banques d’enregistrement, 12 tapis bagages, 54 ascenseurs, 37 escaliers mécaniques, 9 tapis roulants et 21 passerelles. Elle comprend également 42 postes de stationnement pour avions, 2 postes stations pour avion gros-porteurs A380 et 16 groupes électrogènes, qui se déclenchent automatiquement en cas de coupure électrique, ainsi que des dizaines de locaux commerciaux et de services, un grand carrousel sophistiqué de tri de bagages, outre un parking de 4.200 places avec un système de paiement par caisse automatique.

A la faveur des équipements et systèmes performants utilisés dans cette aérogare, la durée de traitement des passagers et de leurs bagages sera « sensiblement » réduite. 1.800 bagages/heure pour chaque scanner, doté de détecteur d’explosif, de produits nucléaires et de radioactivité. Le coût globale est estimé à 9 millions d’euros. Selon le Directeur, ce type de scanner sera obligatoire en 2020 pour tous les aéroports internationaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Le FCE lance un concours digital pour les meilleurs projets innovants de lutte contre le Covid19

Le Forum des Chefs d’entreprise (FCE) a lancé lundi la première édition du Hack Algéria-Post Covid-19, un concours digital...

Covid-19: plus de 70 Mds Da dédiés à la lutte contre la Pandémie

Le montant des affectations financières dédiées à la lutte et la prévention contre la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) a atteint plus 70 Mds...

Arkab: la transition énergétique au cœur de la politique nationale de l’énergie

La transition énergétique est au cœur de la politique nationale future de l'énergie, a indiqué lundi depuis la wilaya d'Adrar le ministre de l'Energie...

Aide aux entreprises impactées par le Covid-19: prolongation des mesures fiscales

La Direction générale des impôts (DGI) a annoncé, dans un communiqué, la prolongation de ses mesures fiscales visant à soutenir les opérateurs économiques impactés...

Habitat précaire: effondrement de deux étages d’un bâtiment à Hussein Dey, Alger

Deux étages (5e et 6e) d’un bâtiment sis Rue Tripoli à Hussein Dey (Alger) se sont effondrés mercredi après-midi, faisant selon un premier bilan...

Soludarité : des éleveurs font don de 200 têtes d’ovins aux citoyens de Blida

Des éleveurs de Djelfa ont fait don de 200 têtes d’ovins, dans le cadre d’une caravane de solidarité destinée aux citoyens de Blida, en...

Aéroport international d’Alger: travaux de renforcement de la piste principale achevés vers fin juillet

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Farouk Chiali, a indiqué samedi que le projet de renforcement et de réparation de la piste...

Impact du Covid 19 : le groupe « Serport » enregistre des pertes de près de 230 millions DA

Le groupe de services portuaires (SERPORT) a enregistré des pertes de près de 230 millions DA depuis le début de la crise sanitaire et...

Dans la même catégorie

- Advertisement -