dimanche, octobre 25, 2020

Affaire de la boisson « AMILA » : le jus qui empoisonne les enfants

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le ministère du Commerce a procédé au retrait de la poudre de jus instantané « AMILA » du marché, avec gel de l’activité de la société SARL PROMASIDOR, domiciliée à Boufarik (Blida), a indiqué le directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes au ministère, Abderrahmane Benhazil.

« Le ministère du Commerce a pris cette mesure, suite à une correspondance émanant de la direction du commerce de la wilaya d’El Bayadh, faisant état de l’existence d’une substance prohibée appelée ‘’Pyrazole’’ dans les composants de ce produit », a précisé à l’APS Abderrahmane Benhazil.

Après avoir été informé, le ministère a lancé une alerte et gelé l’activité de la société, tout en retirant ce produit du marché, en vue de procéder aux enquêtes nécessaires sur le taux de concentration de cette substance dans ce jus.

Les mêmes services ont prélevé quelques échantillons du jus « AMILA » pour les envoyer aux laboratoires et centres d’analyses relevant du ministère, au centre anti poison de Bab El Oued (Alger) et aux centres centraux de la Gendarmerie nationale et de la Police scientifique d’Alger.

Selon le DG, le « Pyrazole » n’est pas une substance « prohibée » mais devient dangereuse pour la santé publique, si son taux de concentration dépasse les quantités autorisées par les services compétents. « Le pyrazole n’est pas prohibé en tant que substance mais son taux de concentration dans le produit fait la différence », a-t-il ajouté.Aussi, le Pyrazole est utilisé dans le domaine médical pour traiter certains patients, car classé dans la catégorie des calmants et des alcaloïdes, a fait savoir le directeur général, ajoutant que cette substance fait également partie des composants des arômes ajoutés à certains produits au sein des « additifs alimentaires », aux taux autorisés.

Pour Benhazil, la présence de cette substance en tant qu’additif alimentaire, aux quantités autorisées par la commission Codex Alimentaires, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), était « autorisée » et ne représentait aucun danger pour la santé publique. Son utilisation à l’état brut est prohibée, a-t-il précisé.

Le responsable a affirmé, dans ce sens, que les résultats des analyses, à paraître dans les prochains jours, donneront les véritables taux de concentration de cette substance dans le produit et seront annoncés, par la suite, aux services concernés et à l’opinion publique.

« Par mesure de précaution, le ministère continuera à prélever des échantillons de ce produit, afin de procéder à des analyses sur les produits de la marque « Amila » et sur d’autres produits pour un plus grand contrôle », a-t-il dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Le projet d’amendement de la Constitution garantit la souveraineté totale du pays sur ses ressources naturelles

Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a affirmé, mardi, à Alger, que le projet d'amendement de la Constitution, qui...

Kamel Rezig réaffirme sa volonté d’accompagner plus les producteurs et les exportateurs

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a réaffirmé mardi à Bouira l’engagement et la disposition de son département à accompagner davantage les producteurs ainsi...

Finances : le CPA lance un nouveau produit dédié aux PME et startups

Le Président directeur général (Pdg) du Crédit Populaire d'Algérie (CPA), Mohammed Dahmani, a annoncé, mardi à Alger, le lancement officiel par cette banque publique...

Commerce extérieur: exportation de 240 000 m2 de plaques de plâtres vers le Maroc

Une cargaison de 240.000 mètres carrés de plaques de plâtres standards ignifuges (résistantes au feu) et hydrofuges (résistantes à l'humidité) vient d’être exportée vers...

Grève de Numilog Bejaia: Communiqué du Comité de participation

En notre qualité de représentants légitimes des sulariés de Numilog, élus par les 1300 employés de l'entreprise, nous, membres du comité de participation, avons...

Championnat football: CRB sacré champion d’Algérie

C'est un titre qui leur tombe du ciel. Le CRB est sacré champion d'Algérie, alors qu'il reste encore 8 matchs à jouer, soit 24...

La Poste (argent liquide): 392 milliards de DA retirés en 1 mois et beaucoup de mécontentement

Le montant des retraits en espèce auprès des guichets postaux et automatiques d'Algérie poste (AP) s'élève à 392 milliards de DA et ce, pour...

Voyages hors UE : L’Algérie retirée de la liste des pays sûrs

Pour l'Union européenne, l'Algérie est classée sur le liste des pays non dangereux pour ses ressortissant compte tenue que la Covid 19 ne représentent...

Dans la même catégorie

- Advertisement -