Les services de sécurité n’ont pas tardé à sévir. Ils sont intervenus avec célérité et efficacité, suite à la diffusion de photos des personnes ayant menacé et agressé vendredi des manifestants à Alger.

L’intervention de la police s’est soldée sur l’arrestation des personnes suspectes mais facilement identifiable grâce à la réaction des citoyens qui ont largement diffusé via les réseaux sociaux les photos des personnes impliqués les agressions commis en plein jour.

Précisément, six individus suspectés d’avoir agressé des manifestants à Alger, lors de la marche du septième vendredi, ont été arrêtés par la police, selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale daté de ce dimanche 7 avril.

« Dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, les éléments de la police judiciaire de la sûreté de wilaya d’Alger ont pu arrêter six personnes suspectées d’avoir agressés des citoyens avec des armes blanches sur la voie publique, lors de la marche qui s’est déroulée à Alger le vendredi 5 avril 2019 », annonce la DGSN dans son communiqué.

Les arrestations ont été effectuées suite à « l’exploitation par les enquêteurs de la sûreté nationale de photos et de vidéos diffusées sur les réseaux sociaux ». Ces images montrent des « individus agressant des citoyens à l’arme blanche, au niveau du tunnel de la place Audin », détaille la DGSN.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here