mercredi, juin 16, 2021

Air Algérie veut se redéployer : désignation de nouveaux délégués et chefs d’escale à l’étranger

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

En effet, Lille et Lyon (France), Londres (UK) et Dubaï (Émirats arabes unis) vont accueillir, dès septembre prochain, de nouveaux chefs d’escale pour la compagnie Air Algérie. Un changement qui fait partie d’une vaste opération de redéploiement qui a touché les représentants, les délégués, les chefs d’escale et les chefs mécaniciens de la compagnie.

Aussi, Air Algérie a procédé à la nomination d’un nouveau représentant général pour la France Nord (Paris) en la personne de Zoheir Houaoui, actuel directeur commercial. Il vient remplacer, ainsi, Hadj Rabia qui, pour sa part, signe son départ à la retraite, alors que le poste de Houaoui à Alger sera assuré, momentanément, par Zebaer, actuelle directrice de distribution. La capitale française sera renforcée, également, par deux adjoints, comme c’est le cas pour toutes les villes qui abritent un grand volume de trafic et de ressortissants algériens. La ville phocéenne est donc inéluctablement concernée par cette vague de changement et connaît un renforcement tout comme Bordeaux.

Les villes de Lille, Rome, Marseille, Lyon, Genève et Le Caire sont, à leur tour, apostrophées par de nouveaux représentants, alors que de nouveaux délégués sont prévus à Istanbul (Turquie), Djeddah (Arabie saoudite), Rome, Milan (Italie) et Pékin (Chine).

Pour Casa (Maroc), Marseille (France) et Dakar (Sénégal), il y aura de nouveaux chefs d’escale au moment même où trois villes françaises importantes, à savoir Paris, Marseille et Lyon, bénéficient de nouveaux chefs mécaniciens d’avion. D’aucuns se demandent à quoi rime ce changement qui touche, en définitive, des postes-clés au niveau d’Air Algérie, à l’étranger notamment, pour des villes européennes qui abritent un grand nombre de nos compatriotes, à l’image de Paris et de Marseille, ou encore de Londres. “Il s’agit d’un changement ordinaire dans les rangs d’Air Algérie pour les postes à l’étranger qui se renouvellent chaque trois années”, nous a affirmé une source proche de la compagnie qui nous a expliqué aussi qu’“il arrive parfois que certains responsables restent plus longtemps à leur poste, notamment lorsqu’ils accomplissent du bon travail”.

Mais il arrive aussi et surtout que la présence de certains responsables d’Air Algérie à l’étranger, qu’il s’agisse de représentants ou de chefs d’escale, est très vite écourtée suite à des plaintes de passagers. “Pour ses nouvelles nominations, Air Algérie a privilégié les critères de la jeunesse et de la compétence (diplômes universitaires)”, a insisté notre source qui serait d’avis que “les responsables actuels de la compagnie veulent à tout prix injecter du sang neuf et améliorer l’image et la prestation de la compagnie, même si cela doit passer par une purge”.

Un mal nécessaire, semble-t-il, pour Air Algérie qui, non seulement, est appelée relever de grands défis à l’avenir, mais aussi qui n’enregistre pas de grandes performances et se retrouve à perdre constamment des parts de marché ces dernières années, notamment sur le réseau France, en particulier, et en Europe, en général.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Chengriha en « mission secrète » à Paris : le ministère de la Défense dément

Le ministère de la Défense nationale (MDN) a démenti "catégoriquement", mardi, l'information publiée par le site électronique du magazine...

Législatives du 12 juin : les indépendants deuxième force politique du pays

La victoire est revenue lors des Législatives du 12 juin au parti du Front de libération nationale (FLN), alors que les indépendants ont créé...

Législatives: 8,35% des députés sont des femmes dans la nouvelle APN

Les femmes sont représentées à hauteur de 8,35% dans la nouvelle composante de l'Assemblée populaire nationale, soit 34 des 407 sièges, selon les résultats...

Législatives : un taux de participation de 23,03%

Le taux de participation aux élections législatives du 12 juin s’est établi à 23,03%, a annoncé, ce mardi, le président de l’Autorité nationale indépendante...

Ligue 1: une occasion pour la JSK de monter sur le podium

La JS Saoura, deuxième au classement de Ligue 1 de football, affrontera en déplacement le MC Alger avec l'objectif de réduire l'écart avec le...

Belmadi: « Cette série d’invincibilité n’est pas le fruit du hasard »

Le sélectionneur algérien Djamel Belmadi a estimé samedi, que la série d'invincibilité de 27 matchs des Verts, n'est pas "le fruit du hasard, mais...

Service après-vente: les opérateurs tenus d’assurer le service

Le fabricant et/ou l'importateur de biens doit assurer le service après-vente du bien mis sur le marché d'une manière à couvrir l'ensemble de son...

Selon l’AIE sur le pétrole: la demande mondiale devrait revenir d’ici la fin de 2022 aux niveaux d’avant la pandémie

Considérer comme le rapport de référence en matière de données et de perspectives du marché pétrolier mondial, la publication de l’AIE l’optimisme affiché par...

Dans la même catégorie

- Advertisement -