Alger : l’élection de Labatcha la pomme de la discorde au sein de la centrale syndicale

Inconnu du grand public et des médias, l’élection de Labatcha a été une surprise. Le dernier cadeau empoisonné de Sidi Sadi au travailleurs algériens affiliés à l’UGTA. La contestation ne fait que commencer. Alger en premier lieu. En effet, les syndicalistes de l’union locale d’Alger de l’Union générale des travailleurs Algériens (UGTA) ont organisé, ce mardi 25 juin 2019, un sit-in de protestation contre l’élection du nouveau secrétaire général de la centrale syndicale Salim Labatcha.

Selon El Khabar, des dizaines de syndicalistes de la branche UGTA de la wilaya d’Alger se sont rassemblés devant le siège de l’union locale pour dénoncer les conditions de l’élection du nouveau secrétaire général de l’organisation.

La même source rappelle que, la branche de l’UGTA d’Alger a boycotté la tenue du 13ème congrès de l’UGTA organisé vendredi dernier et qui a vu le plébiscite de Salim Labatcha comme nouveau SG et le renoncement du désormais ex-SG de l’UGTA à se porter candidat pour un nouveau mandat.

Rappelons que, le nouveau SG de l’UGTA a été élu lors des travaux du 13e Congrès de la Centrale syndicale, tenus au Centre international des conférences (CIC) Abdelatif Rahal, qui a vu la participation de plus de 500 délégués représentant des structures de l’Union à travers les wilayas, dont des représentants des fédérations nationales des différents secteurs professionnels, selon l’agence officielle.
Labatcha était Secrétaire général de la Fédération nationale des travailleurs de l’agroalimentaire (FNTA) depuis 2011.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -