Algérie-Union européenne: tourisme rural au centre d’une conférence régionale à Tlemcen

Une conférence régionale sur le tourisme rural, sera organisée les 7 et 8 novembre 2018 par l’Union européenne, dans le cadre de son programme d’actions pilote pour le développement rural et l’agriculture (Pap Enpard Algérie), a-t-on appris hier auprès de l’expert permanent, chef d’antenne du Pap Enpard Algérie de la wilaya de Tlemcen, Réda Allal. Cet évènement verra, selon M. Allal, la participation de plusieurs experts du pays et des étrangers originaires des pays de l’Union européenne et du Maghreb arabe, qui se pencheront, pendant ces deux journées organisées sous formes d’ateliers au siège du parc national de Tlemcen, sur le développement du tourisme rural, qui revêt une grande importance pour la croissance et la transformation économiques du secteur touristique de la région de Tlemcen.

Parmi les autres activités de la conférence régionale, figurent notamment une exposition consacrée au patrimoine culturel et non matériel de la wilaya de Tlemcen, pour présenter aux experts de renommée internationale et participants, les ressources touristiques et la culture populaire locale du monde rural, et des discussions sur la nécessité d’une exploration plus approfondie des aspects culturels, historiques et religieux locaux ainsi que des attractions des différentes localités de la wilaya, pour donner un coup d’accélérateur à divers projets touristiques, dont l’amélioration d’un certain nombre de points de vue et paysages pittoresques et le développement du tourisme rural.

Dans le même sillage, le chef d’antenne du Pap Enpard Algérie de la wilaya a souligné que le programme d’action pilote, pour le développement agricole et rural, a entamé ces derniers mois une série d’activités en faveur du développement rural de la wilaya de Tlemcen, à travers divers secteurs et ce, après une longue phase d’études, de diagnostics et d’analyses des territoires. « Ce programme, placé sous la tutelle du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, avec l’appui et le cofinancement de l’Union européenne, initié début 2017 dans les 4 wilayas pilotes de Tlemcen, Aïn-Témouchent, Sétif et Laghouat, vise à mettre en place le principe de l’approche européenne LEADER (Liaison Entre Acteurs de Développement Economique Rural) qui vise à mutualiser toutes les énergies et les ressources de l’ensemble des acteurs qui contribuent au développement rural au niveau d’un territoire dans le secteur public, le secteur privé et la société civile. Pour ce faire, 14 cadres des institutions locales suivent actuellement une formation complète de conseillers de développement territorial animée par des experts internationaux.

Ces derniers seront à même de mettre en place et d’animer des comités de concertation locale dès 2019 dans les domaines de l’ingénierie de formation, l’ingénierie pédagogique, l’approche intégrée de développement territorial, l’entreprenariat rural, la valorisation des ressources territoriales et l’animation territoriale. D’autres activités sont orientées vers le développement des filières et la valorisation des produits porteurs dans l’agriculture et l’artisanat tels la valorisation de l’huile d’olive régionale, l’appui à la filière apicole, le renforcement des capacités des femmes artisanes dans la poterie et le tapis, ainsi que la structuration des associations et coopératives professionnelles en termes de gouvernance, de pilotage et de stratégie de développement », a indiqué ce même responsable.

Par ailleurs, M. Allal a souligné que la promotion du tourisme rural fait aussi partie des principaux leviers de développement. « Cette composante fait actuellement l’objet d’un diagnostic permettant d’identifier les territoires à valoriser ainsi que les porteurs de projets à accompagner les prochains mois. Ces activités énumérées ont déjà permis d’instaurer les jalons d’une nouvelle dynamique participative et multisectorielle impliquant une forte participation citoyenne et un engagement des institutions locales conscientes de la nécessité de développer les activités génératrices de revenus dans les territoires ruraux de la wilaya ».

Le Quotidien d’Oran

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -