Arabie Saoudite: les devises se tassent à la banque centrale

La liquidité en devises de la SAMA est confortable, même si les dernières années ont été moins favorables à l’accumulation d’actifs en devises. Les années de surplus courants très importants (pratiquement 20% du PIB en moyenne entre 2005 et 2014) ont toutefois permis à la banque centrale d’en accumuler un montant conséquent.

A court terme, les réserves de la SAMA devraient baisser pour deux raisons :

  • Plus d’un tiers des réserves (USD 181mds en 2018) sont constituées d’actifs du gouvernement et permettent de financer une partie du déficit budgétaire.
  • La baisse de la production pétrolière, suite à l’attaque des installations pétrolières du 14 septembre dernier, devrait se traduire par un déficit des comptes courants (0,4% du PIB attendu en 2019)

A la fin de l’année 2019, les réserves de change de la SAMA devraient s’élever à environ USD 470 mds (24 mois d’importations de biens et services). Ce montant reste suffisant pour assurer la défense de l’ancrage du rial saoudien au dollar américain.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -