Assistance médicale à domicile : la CNMA et MaghAssistance lancent « Sahtek Fi Darek »

CNMA à travers sa filiale « Le Mutualiste » et l’entreprise d’assistance médicale à domicile « Magh Assistance » ont signé ce mercredi 10 octobre 2018, une convention tripartite pour le lancement du produit « SAHTEK FI DAREK » destiné à la famille agricole et le monde rural en général à travers tout le territoire national.

De par son attachement au monde agricole et rural et connaissant la dureté du métier d’agriculteur, la CNMA s’engage par ce nouveau produit à accompagner davantage la famille rurale en lui prodiguant une assistance médicale à domicile ou sur son site d’activité 7j/7 et24h/24.

A partir d’un simple appel téléphonique au numéro vert 33 99, l’assuré et sa famille peuvent bénéficier d’une série de soins : premiers secours, consultations générales, examens cliniques complets avec prise de constantes (tensionartérielle, glycémie, fréquence cardiaque, ECG, kinésithérapie,sutures, …). Ces services sont assurés par des équipes médicales et paramédicales disposant d’une expérience et formations avérées dans le domaine hospitalier et extra hospitalier. Ces équipes sont aussi dotées de véhicules médicalisés et d’équipements performants permettant de faire face à une situation d’urgence.

Ce nouveau créneau jamais exploité, mais hautement vital sera opérationnel à travers tout le territoire national par le réseau d laCNMA, ce qui permettra de faciliter la vie à la population agricole et rurale, en lui offrant les conditions nécessaires d’un environnement idoine à une prise en charge sur le plan santé.

À ce propos, le Directeur général de la CNMA, M. Chérif Benhabiles, tout en qualifiant ce partenariat et ce nouveau produit d’important et stratégique, de par la dimension socio-économique qu’il revêt, à indiqué qu’ « Il permettra une prise en charge médicale rapide et efficace des assurés de la CNMA dans les coins les plus reculés et ce via les le réseau de la caisse de 367 agences à territoire national ». Il a précisé que « la CNMA compte actuellement plus3 millions d’assurés et 220 000 sociétaires, et se sont ces derniers qui vont bénéficier de ce nouveau produits », estimant que «ce produit permettra d’attirer plus de clients ». Selon lui, les clients pourront bénéficier de ce service avec un abonnement de 1500 DA par mois.

Selon les détails fournis par M. Othmane En Akeb Kamel, DG de la filiale de la CNMA « Le Mutualiste », ce produit touchera 35 wilayas comme première étapes et sera généralisé à l’ensemble des 48 wilayas avant la fin de l’année en cours, et en 2019, ce produit sera disponible au niveau de 540 Daïras.

Du côté de Magh assistance, on estime que ce partenariat tend à prodiguer une assistance médicale à domicile, au profit des agriculteurs et le monde rural en général. Selon le pdg de Magh assistance, Sid Ahmed Hamoud, la particularité de ce produit est que « c’est nous qui allons partir aux malades « et sa finalité est de « de combler le déficit en matière de couverture sanitaire au niveau des régions les plus reculées ».

Concernant les moyens nécessaires pour bien mener cette nouvelle mission, M. Hamouda parlé de 3 catégories de véhicules médicaux qui vont être déployés au niveau des 48 wilayas. La catégorie A qui est l’ambulance médicalisée, chaque wilaya en disposera d’une ; la catégorie B c’est une ambulance sanitaire avec deux véhicules par wilaya ; et enfin, la catégorie C qui sont les VSL (véhicule sanitaire léger) chaque wilaya en sera dotée de 3 véhicules.

En tout, selon le même responsable, à partir du mois de novembre prochain, 540 véhicules (toutes catégories citées) seront déployés à travers les 48 wilayas. Et à terme, 7000 véhicules seront déployés. Pour le financement du projet, M. Hamoud a indiqué que« Nous allons commencer par mettre nos propres moyens, et on verra par la suite ». Cela pour le volet matériel.

Pour ce qui est du volet humain, il a fait savoir que seront concernés les nouveaux diplômés du secteur de la santé, et actuellement l’effectif mobilisé pour ce projet est de 253 éléments. Et l’opération commencera par les urgences et la médecine générale à domicile comme première étape, et comme deuxième phase, les partenaires ambitionnent à développer la médecine de spécialité à domicile.

algerie eco

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -