BADR : léger engouement au niveau des guichets de la finance islamique

 Les guichets de la finance islamique ouverts au niveau des agences de la Banque de l’agriculture et du développement rural (BADR) à travers six wilayas du pays ont enregistré des « indices encourageants », a indiqué jeudi à Djelfa, le Directeur général de cet établissement financier, Mohand Bourai.

La stratégie de la BADR dans le lancement des prestations de la finance islamique, mise en œuvre depuis moins d’un mois, a démontré, à ce jour, des +indices forts encourageants+, a déclaré M. Bourai, en marge de l’ouverture d’un guichet de la finance islamique au niveau de l’agence BADR de Djelfa, 7eme du genre à l’échelle nationale.

Il a fait part du constat d’une « importante affluence de citoyens pour s’enquérir de ces nouvelles prestations et qui ont exprimé le souhait d’intégrer ce nouveau mode de financement et de bénéficier des prestations qu’il offre », a-t-il souligné.

Plus de 350 clients ont intégré ce mode de financement au niveau de la BADR, depuis le lancement de cette opération et plus de 500 millions de DA représente la somme globale déposée en comptes épargne et comptes bancaires courant », a précisé le DG de la Badr.

Il a ajouté que la banque œuvre, actuellement, à la généralisation de cette prestation (finance islamique), en vue d’atteindre les objectifs fixés portant sur l’ouverture de guichets dans la totalité des wilayas, avant la fin de cette année 2021.

Mohand Bourai a rappelé, à l’occasion, les prestations offertes par la finance islamique qui propose un bouquet de 14 produits, en conformité avec les préceptes de la Chariaà islamique, dont six relatifs aux comptes courants et aux comptes épargne et les huit autres destinés au financement de projets d’investissement, des besoins d’exploitation et des opérations d’exportation dans tous les secteurs, notamment l’agriculture et l’industrie de transformation ».

Après avoir procédé à l’ouverture officielle de ce guichet de la finance islamique, par la remise d’un livret épargne à l’un des clients, le DG de la BADR a effectué une inspection de différentes agences locales de la wilaya, et écouté les préoccupations des employés à qui il a donné des orientations sur le rendement, la formation et pour une meilleure prise en charge des clients de la banque.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -