mardi, avril 20, 2021

CACI-France : A la recherche d’une stratégie pour rafraîchir  le partenariat Algéro-français

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

La Chambre algérienne de commerce et d’industrie de France (CACI-France) s‘est réuni e ce vendredi à Paris pour donner du punch partenariat algéro-français par l’accompagnement de nouveaux projets.

C’est au cours d’un conseil stratégique, recommandé par la dernière assemblée générale ordinaire (AGO)qui s’est tenue le 21 décembre dernier, que les membres présents ce vendredi à l’ambassade d’Algérie en France ont examiné et débattu les modalités, en matière d’objectifs et d’organisation, pour que la chambre soit « plus active » dans le contexte de la nouvelle orientation économique du pays.

A l’ouverture des travaux, l’ambassadeur d’Algérie en France, Abdelkader Mesdoua, a insisté auprès des membres présents sur une réflexion que doit mener en interne la CACI-France en matière de gouvernance pour une présence « plus active » dans la consolidation des passerelles entre la France et l’Algérie. Il a également saisi cette opportunité pour appeler les membres de la chambre à assumer leur rôle dans la mobilisation des membres de la communauté algérienne, notamment dans le cadre de la prochaine élection présidentielle.

Pour sa part, le président de la CACI France, Kaci Aït Yalla, a appelé les membres à travailler dans un climat de « confiance » dans la concrétisation des objectifs de la chambre.

Dans un discours lu à l’ouverture, Fouad Benguedda, responsable de la commission « made in Algeria », a souligné l’importance d’approfondir la réflexion sur les voies et moyens les « plus appropriés » d’implication de la communauté d’affaires installée en France dans l’effort de développement économique engagé en Algérie et de consolidation des actions de promotion des investissements et du partenariat.

« Il convient de préciser que la rencontre d’aujourd’hui arrive, à point nommé, pour nous permettre de redéfinir l’orientation de nos activités et de nos priorités stratégiques, de structurer notre organisation opérationnelle, de fédérer nos acteurs au niveau des régions et d’arrêter les principaux axes de travail sur lesquels doivent reposer les actions à mener dans le futur et notamment celles inscrites dans le programme de l’année 2019 », soulignant que l’objectif étant « d’insuffler une dynamique plus offensive à la CACI-France, d’atteindre une plus grande efficacité et d’impulser un nouvel élan aux relations algéro-françaises ».

Les débats, emprunts de franchise, se sont globalement axés sur les actions à mener dans le futur immédiat tout en se dotant de moyens organisationnels adéquats dans l’accompagnement de nouveaux projets en direction de l’Algérie entrainant plus d’IDE.

Mais le point focal de ce débat aura été la réorganisation de la gouvernance qui déterminera un agenda clair de la chambre dans les prochaines actions.

A l’issue des travaux, les membres ont décidé d’étoffer le conseil stratégique pour lequel 37 personnes se sont engagées. Le conseil d’administration de la CACI-France doit avaliser, au cours d’une réunion, ces nouvelles adhésions et devra décider de la date de la réunion du conseil pour revoir l’organigramme et adopter un plan d’action.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

SEAAL: fin de partenariat avec Suez

Le ministre des Ressources en Eau, Mustapha Kamel Mihoubi, s’est à nouveau exprimé, ce lundi 19 avril 2021, au...

Réseaux sociaux : droit au registre de commerce pour les influenceurs

Un nouveau code d’activité a été ajouté à la nomenclature des activités économiques du Centre national du Registre du Commerce (CNRC), permettant ainsi aux « influenceurs » et...

Conseil des ministres: communiqué intégral

"Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale a présidé ce dimanche 18 avril...

Chanson: Décès de la chanteuse Naima Ababsa

La chanteuse et interprète de la chanson andalouse et de variétés algériennes, Naima Ababsa, est décédée dimanche à Alger, à l'âge de 58 ans...

Ramadhan à El Bayadh: la « Hrira » en reine sur les tables à Boussemghoune

La "Hrira", plus connue en tamazight sous l'appellation de "Iyouzane Neznebou" trône durant le mois de Ramadhan, en reine sur les tables des familles...

Importation des véhicules neufs: mise en garde contre la fraude et l’escroquerie par le président Tebboune

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qui a présidé, dimanche, le Conseil des ministres, a mis en avant la nécessité d’adopter une approche...

Flambée du prix de la pomme de terre: déstockage de 30.000 tonnes depuis le début avril

Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a procédé dimanche au déstockage d'importantes quantités de pomme de terre à travers plusieurs wilayas du...

Surcharge des ports: appel à créer des espaces de stockage des conteneurs de marchandises

Le Directeur général des Douanes algériennes Noureddine Khaldi a appelé samedi à Oran les entreprises portuaires du pays à créer des zones et des...

Dans la même catégorie

- Advertisement -