mardi, janvier 21, 2020

Campagne moisson battage 2019 : Lancement officiellement à Médéa

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le ministre de l’agriculture, du développement rural et de la pêche, Cherif Omari, a donné le La à Médéa, commune de Sedraya, à l’entame officielle de la campagne de moisson battage pour la saison 2019.

Cherif Omari a révélé, en marge du lancement de la campagne, que trois millions et demi d’hectares ont été consacrés, cette saison, aux cultures céréalières, assurant que les premiers indices observés sur le terrain augurent d’une bonne récolte et devraient couvrir une partie des besoins du pays ».

« Tous les moyens ont été mis en place par les pouvoirs publics, dans le but de renforcer notre sécurité alimentaire et rationnaliser nos importations en blé », a soutenu le ministre, rappelant dans le même contexte, les efforts déployés dans le secteur afin d’augmenter les superficies irriguées.

Plus d’un million trois cent mille hectares de surfaces irriguées ont été réalisés, à ce jour, selon Omari, grâce au plan de développement de ce segment, initié par les pouvoirs publics, précisant que « l’objectif initial du secteur est d’atteindre le seuil des deux millions d’hectares, d’ici quelques années ».

Le premier responsable du département de l’agriculture avait procédé, dans la matinée, à la mise en exploitation du système d’irrigation du périmètre de Beni-Slimane, qui s’étend sur une superficie de deux mille hectares, à partir du nouveau barrage de la région, d’une capacité de 28 millions de M3, destiné exclusivement au secteur de l’agriculture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Articles récents

Tunisie : La BCT annonce le lancement officiel de la Sandbox réglementaire

La Banque centrale de Tunisie tiendra demain à l’hôtel laico une cérémonie pour l'annonce du lancement officiel de la...

Tunisie: Les banques font la loi en l’absence de culture financière chez le consommateur

L’Organisation Tunisienne pour Informer le Consommateur (OTIC), lance, en mars 2020, une application mobile pour faciliter la comparaison des différents services bancaires rendus en...

Tunisie : les exportations en baisse de 5% en volume sur l’ensemble de l’année 2019

Au cours de l’année 2019, le volume des exportations a ainsi régressé dans plusieurs secteurs, dont les secteurs de l’agriculture et de l’industrie agro-alimentaire...

Tunisie : De Modern Leasing à BH Leasing

Modern Leasing change de nom. Pour déployer à partir de mi-janvier sa nouvelle identité sous l’enseigne mère BH Leasing. Toujours attachée, à ces racines...

Accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine: vers l’apaisement des relations

L’accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine a apporté un certain répit. Il évite de nouveaux relèvements des droits de douane, par les...

Egypte: reception de gaz naturel d’Israel

L'Egypte a commencé mercredi à recevoir du gaz naturel en provenance d'Israël grâce à un accord de 15 milliards de dollars, a annoncé le...

Egypte: inauguration d’une nouvelle base militaire

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a inauguré mercredi la base militaire de Bérénice, qui devient la plus grande base militaire dans la région...

Maroc-Turquie: révision de l’accord de libre échange entre les deux pays

Le Maroc et la Turquie sont convenus, mercredi à Rabat, de procéder à une révision de leur accord de libre-échange, après un déficit commercial...
- Advertisement -

Dans la même catégorie

- Advertisement -