mardi, juin 15, 2021

Céréales: la production impactée par la faible pluviométrie

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

La faible pluviométrie enregistrée cette saison en Algérie a impacté la production agricole, particulièrement la filière céréalière. En effet, la production céréalière de la campagne moisson-battage 2020-2021 devra enregistrer une baisse en raison des facteurs météorologiques, à savoir le déficit pluviométrique.

C’est la prévision du directeur général de l’Institut technique des grandes cultures (ITGC), Mohamed El-Hadi Sakhri, qui s’est exprimé mercredi sur les ondes de la radio chaîne 1. Ce dernier a déclaré que la production lors de la campagne moisson-battage qui a débuté récemment, connaîtra une baisse, en raison de la rareté des pluies qui a dominé lors de cette année, comparativement au rendement réalisé lors de la saison précédente et qui s’élève à 3,9 millions de tonnes.
Le DG de l’ITGC a dit avoir donné des instructions strictes aux responsables locaux et aux agriculteurs, en vue d’améliorer le rendement et remédier à cette baisse prévue. Il leur a demandé de collecter une plus grande quantité possible de grandes récoltes, notamment l’orge et le blé tendre, d’éviter leur gaspillage ou leur vente sur le marché noir, rapporte le site de la radio nationale.

Une grande partie de la récolte écoulée sur le marché parallèle par certains agriculteurs

Relevant que plus de 2.200.000 hectares d’orge ont été cultivés et que de cette surface globale, seulement 400.000 quintaux ont été récoltés, M. Sakhri a imputé cette situation à la vente de la récolte sur le marché parallèle par certains agriculteurs, au lieu de procéder à sa vente à l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC).

Le même responsable a également évoqué le programme de développement du blé adopté par le Gouvernement, en vue de réduire la facture d’importation de ce produit, laquelle dépasse 1,5 Mds USD annuellement.

A ce propos, il a indiqué : « notre objectif est d’améliorer la production du blé tendre et de réduire la facture d’importation de 60% et ce, à travers l’accompagnement des agriculteurs, tout en les incitant à respecter le processus technique, en vue de relever le rendement, développer les moyens de fertilisation, lutter contre les dégâts affectant la récolte et le développement des moyens d’irrigation, en vue de faire face à la sécheresse ».

Interrogé sur le développement des cultures oléagineuses, le DG de l’ITGC a expliqué que l’Algérie possède des capacités de production de Colza sur des terres en jachère et peut réduire la facture des importations de cette denrée de 80%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Ligue 1: une occasion pour la JSK de monter sur le podium

La JS Saoura, deuxième au classement de Ligue 1 de football, affrontera en déplacement le MC Alger avec l'objectif...

Belmadi: « Cette série d’invincibilité n’est pas le fruit du hasard »

Le sélectionneur algérien Djamel Belmadi a estimé samedi, que la série d'invincibilité de 27 matchs des Verts, n'est pas "le fruit du hasard, mais...

Service après-vente: les opérateurs tenus d’assurer le service

Le fabricant et/ou l'importateur de biens doit assurer le service après-vente du bien mis sur le marché d'une manière à couvrir l'ensemble de son...

Selon l’AIE sur le pétrole: la demande mondiale devrait revenir d’ici la fin de 2022 aux niveaux d’avant la pandémie

Considérer comme le rapport de référence en matière de données et de perspectives du marché pétrolier mondial, la publication de l’AIE l’optimisme affiché par...

Police: Alger : Khaled Drareni, Ihsane El Kadi et Karim Tabbou relâchés

Le militant politique Karim Tabbou, les journalistes El Kadi Ihsane et Khaled Drareni ainsi que Smail Aggoune ont été relâchés, après leur interpellation jeudi...

Douanes: les conditions d’octroi d’agrément et d’exploitation des entrepôts de stockage temporaires examinées

Le Gouvernement a examiné, jeudi lors de sa réunion présidée par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, un décret exécutif fixant les conditions d'octroi d'agrément...

Vente des produits algériens en Libye: ouverture d’un marché à Misrata

Le premier marché de produits algériens sera ouvert "dans les deux prochains mois" dans la ville libyenne de Misrata, a annoncé jeudi à Blida...

Souhait de Lyes Rahal : « Nous allons vacciner 20 millions d’Algériens d’ici la fin de l’année »

Le directeur général de l’institut national de santé publique et membre du conseil scientifique, le Pr Lyes Rahal, a assuré que les autorités sanitaires...

Dans la même catégorie

- Advertisement -