Chlef : une poissonnerie de vente en gros au port de pêche de Ténés

« La mise en service de cette hall aux poissons, à l’occasion des festivités de commémoration du 1 novembre 1954, est de nature à contribuer à l’organisation des opérations de vente en gros des produits de la mer, dans un cadre légal, tout en réduisant la spéculation sur eux », a indiqué à l’APS, le directeur du secteur, Abed Abderrahmane.

« La structure a bénéficié d’une opération de réhabilitation, suite à sa fermeture depuis 2013, à cause d’un conflit juridique entre l’entreprise de gestion des ports et l’operateur privé en charge de sa gestion », a expliqué le même responsable.

Cette action de réhabilitation « a été réalisé en conformité avec les normes en vigueur en matière de vente de poissons et de sa conservation », , a-t-il ajouté, signalant notamment la réalisation de chambres froides et de production de glace, « en vue d’assurer les meilleures conditions de conservation du poisson, garantes de son arrivée dans le meilleur état possible jusqu’au consommateur », a assuré M.Abed.

Le responsable a souligné , en outre, la contribution attendue de cette structure dans l’ « organisation des opérations de vente du poissons dans un cadre légal et des conditions saines, loin de toute spéculation », a-t-il dit, et « à des prix adaptés au pouvoir d’achat des citoyens », a-t-il soutenu.

Selon M. Abed, les ventes au niveau de cette poissonnerie sont effectuées en trois périodes. La période de nuit réservée à la vente de la sardine, et les périodes du matin et du soir pour le poisson blanc.

Il a fait part, en outre, de la « possibilité de renforcement de cette structure, à l’avenir, avec une unité de nettoyage des caisses de poissons en en plastique, qui vont remplacer les caisses en bois », a-t-il fait savoir.

Une opération est, également, en préparation en vue de « l’équipement et aménagement de la poissonnerie de gros du port d’El Marsa, attendue à la mise en service prochainement », a informé M.Abed, soulignant sa contribution attendue dans l’animation des actions de commercialisation de la ressource piscicole à Chlef.

En 2018 une capture globale de prés de 6000 tonnes de poissons a été réalisée au niveau des ports de pêche de la wilaya de Chlef, contre une prise de prés de 4.000 tonnes enregistrée depuis le début de cette année 2019, à octobre dernier.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -