jeudi, mars 4, 2021

Commerce: la baisse de l’activité persiste au 3e trimestre 2019

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

L’activité commerciale en l’Algérie a poursuivi sa baisse durant le 3ème trimestre 2019, avec une diminution plus prononcée chez les détaillants, selon les résultats d’une enquête d’opinion menée par l’ONS auprès des chefs d’entreprises commerciales.

Ce recul de l’activité a été plus ressenti chez les commerçants détaillants qui activent, notamment, dans les matières premières et demi-produits, la droguerie, quincaillerie, appareils électroménagers et parfumerie (DQAEMP) ainsi que les machines et matériels d’équipement.

Près de 20% des détaillants enquêtés se plaignent de l’indisponibilité des produits et plus de 28% des grossistes de l’éloignement des sources d’approvisionnement de la matière première.

Plus de la moitié des grossistes et plus de 44% des détaillants ont déclaré avoir enregistré des ruptures de stocks. Les secteurs les plus touchés par ce manque sont ceux de l’agroalimentaires, de la DQAEMP et des machines et matériels d’équipement.

L’enquête indique que la majorité des détaillants et grossistes se sont approvisionnés auprès du secteur privé uniquement, notamment, ceux de la DQAEMP, des machines et matériels d’équipement et des textiles.

Par ailleurs, près de 25% se sont approvisionnés auprès des secteurs public et privé à la fois, particulièrement, ceux de l’agroalimentaire, de las matières première et demi-produits.

Quant aux prix d’acquisition des produits, ils ont été jugés « élevés » selon plus de 25% des commerçants grossistes et plus de 40% des détaillants. Les plus touchés, par cette hausse des prix, sont ceux de l’agroalimentaire, de la DQAEMP et des machines et matériel d’équipements.

En revanche, le reste des commerçants détaillants et grossistes jugent les prix « stables ».

Selon l’enquête, la plupart des commerçants (grossistes et détaillants) achètent leurs marchandises en première main.

Commerçants: situation financière moyenne

Le taux de satisfaction des commandes en produits est supérieur à 50% par rapport aux besoins exprimés, selon la majorité des commerçants enquêtés, notamment ceux de la matière première et demi produits et ceux des combustibles et lubrifiants.

Par ailleurs, l’enquête a relevé que la plupart des commerçants est satisfaite de la qualité et du conditionnement du produit.

De juillet à septembre derniers, la demande en produits fabriqués a reculé selon les grossistes, notamment ceux de la matière première et des demi-produits. En revanche, elle a augmenté selon les détaillants de l’agroalimentaire et des machines et matériel d’équipements.

Selon l’opinion de 28% des grossistes et près de 30% des détaillants, les prix de vente sont jugés « élevés » au 3è trimestre 2019 par rapport au trimestre précédent, notamment ceux des combustibles, de la DQAEMP et des textiles.

Quant à leur situation financière, elle a été jugée « moyenne » selon près de 70% des grossistes et selon près de 45% des détaillants. Plus de 43% des premiers et 5% des seconds ont recouru à des crédits bancaires et la plupart n’a pas trouvé de difficultés à les contracter, ont souligné les enquêtés.

S’agissant des prévisions, les commerçants grossistes et détaillants prévoient la poursuite de la baisse de leur activité au cours des prochains mois.

Articles récents

Economie / Monde: la femme toujours défavorisée par rapport à l’homme

Les pays avancent à petits pas vers une plus grande égalité entre les sexes mais, à travers le monde,...

Selon Jerome Powell: L’économie toujours impactée par la Covide-19

La reprise de l'économie américaine reste "inégale et loin d'être complète" et il faudra "un certain temps" avant que la Réserve fédérale envisage de...

Zone Euro: l’inflation est de retour depuis 6 mois

Le taux d'inflation dans la zone euro est redevenu positif en janvier pour atteindre 0,9% sur un an, son plus haut niveau depuis six...

General Motors-la filial Cruise: Microsoft investit 2 milliards dollars pour le développement du véhicule autonome

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) et sa filiale Cruise ont conclu un partenariat stratégique de long terme avec Microsoft, destiné à accélérer...

France: vers un rebond 5,5% du BIB selon le FMI

La France doit commencer à élaborer dès à présent un plan pour contenir sa dette dès que l'économie aura fermement surmonté la crise due...

Tunisie – Activité minière: des efforts pour booster la production dans le bassin de Gafsa

L’activité minière en Tunisie est connue depuis l’époque romaine. Les différents minerais exploités sont le phosphate, le sel, le fer, le gypse, la fluorine-barytine...

Tunisie: Les entreprises différemment impactées par la Covid- 19

La Bourse de Tunis a publié, récemment, le bilan de l’activité boursière de 2020. Les chiffres montrent que certaines sociétés sont bien portantes malgré la...

Tunisie: Nabil Karoui arrêté

Le Pôle judiciaire économique et financier a émis un mandat de dépôt contre Nabil Karoui, président du parti Qalb Tounes, a annoncé le porte-parole...

Dans la même catégorie

- Advertisement -