dimanche, avril 5, 2020

Conseil de la nation: adoption à l’unanimité du texte de loi régissant les activités des hydrocarbures

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Les membres du Conseil de la nation ont adopté à l’unanimité le texte de loi régissant les activités des hydrocarbures, jeudi en séance plénière présidée par le président par intérim du conseil, Salah Goudjil en présence de membres du Gouvernement.

Au terme du vote, le ministre des Relations avec le Parlement, Fethi Kouil, a affirmé au nom du ministre de l’Energie Mohamed Arkab que ce texte de loi constituait « un acquis important pour l’économie nationale en ce sens qu’il soutient l’Etat et garantit davantage les intérêts des générations futures ».

Pour M. Arkab, « cette loi est à même de réunir le climat approprié pour le relance du secteur de l’Energie et d’inciter les investisseurs à contribuer à la valorisation des ressources du pays dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant ».

Ce cadre juridique favorise l’investissement et les partenariats ce qui permettra à la compagnie nationale Sonatrach de ne pas affecter de grands fonds à la prospection et au développement des ressources énergétiques, avait précisé le ministre de l’Energie en réponse aux questions des membres du Conseil de la nation.

Au volet fiscal, le ministre a expliqué la réduction de la fiscalité appliquée aux activités pétrolières par la volonté de la tutelle de capter davantage d’investisseurs et d’opérateurs étrangers, soulignant que la concrétisation de 100 opérations d’exploration pour un taux fiscal de 65% est mieux que 10 opérations à un taux de 85%.

S’appuyant chiffres annuels du Groupe, M. Arkab a fait savoir que le volume fiscal des gisements actuels « n’est pas rentable », d’où la pertinence des partenariats pour la couverture des coûts des projets.

La Commission des Affaires économiques et financières a estimé, pour sa part, que ce texte « comprend de nouvelles mesures incitatives susceptibles de capter les investisseurs dans le secteur des hydrocarbures et d’encourager des partenariats dans les domaines de la recherche et l’exploration.

Elle a appelé à donner la priorité en emploi aux citoyens des régions concernées par l’exploration des énergies outre la valorisation des cadres nationaux dans le domaine de l’énergie pour qu’il ne soient pas attirer par des compagnies étrangères.

La Commission a appelé, dans ce cadre, à la nécessité de la révision des textes et des procédures de recouvrement des recettes dues au titre de passage des pipelines et de gazoducs sur le territoire des communes concernées, aussi bien pour le transport des hydrocarbures vers des pays étrangers ou de/aux raffineries implantées dans certaines wilayas.

Articles récents

Le ministère de l’Energie réfute les rumeurs et assure l’ouverture des stations-service

Tout le réseau de stations-service national reste ouvert 24h/24 et 7/7 jours à travers tout le territoire national contrairement...

Coronavirus: la BNA rassure sur la continuité de ses services

La Banque nationale d’Algérie (BNA), a rassuré mercredi dans un communiqué, sur la continuité de ses services sur tout le territoire national, appelant ses...

Secteur industriel public: hausse de 2,7% de la production en 2019

La production industrielle du secteur public, a augmenté de 2,7% en 2019, malgré un recul de 3,6% durant le 4ème trimestre, a appris l'APS...

FMI: des mesures à engager assurant la reprise économique après le confinement

Garantir le fonctionnement des secteurs essentiels, éviter les perturbations économiques excessives, fournir suffisamment de ressources aux personnes touchées par la crise, maintenir le commerce...

L’Algérie prête à faire face à la pandémie du Covid-19 et à la chute des prix du pétrole

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a affirmé, mardi soir lors d'une rencontre avec des médias nationaux diffusée à la Télévision publique,...

COVID-19 : recul de l’activité de Naftal de 50% depuis la deuxième quinzaine de mars

Le directeur central de la communication et des relations publiques de l’Entreprise nationale de commercialisation et de distribution de produits pétroliers (Naftal), Djamel Cherdoud,...

La production et les stocks des céréales aident à protéger les marchés alimentaires

La production mondiale de blé prévue pour 2020, en plus des stocks relativement amples, devrait aider à protéger les marchés alimentaires pendant la tempête...

La BAD lève 3 milliards de dollars pour atténuer l’impact de la pandémie en Afrique

La Banque africaine de développement notée triple-A a levé un montant remarquable de trois milliards de dollars sur les marchés financiers internationaux à travers...

Dans la même catégorie

- Advertisement -