Consommation nationale en gaz : elle double presque en 10 ans pour atteindre à 17 milliards de m 3 en  2028

La consommation nationale en gaz suit une courbe ascendante.  Sa croissance à l’horizon 2028 est de l’ordre de 4,5%.  Ce qui fait dire à la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (CREG) que l’Algérie devra consommer à cette date 67 milliards de mètres cubes.

La consommation grandissante est le résultat de plusieurs facteurs. parmi elle, l’évolution de la consommation locale en gaz est tirée principalement par l’industrie, dont la consommation en gaz passerait de 10 milliards de m3 en 2019 à 17 milliards de m 3 en  2028, avec un taux de croissance annuel moyen de 5,9 %. Cette croissance est due à l’apparition de nouveaux projets.

Par ailleurs, l’évolution de la consommation en gaz est également tirée par la distribution publique dont la consommation évoluera de 13 milliards de m3 en 2019 à 21 milliards de m3 en 2028, soit un taux de croissance annuel moyen de 5,2 %, et ce, en raison de la concrétisation des différents  programmes de développement du gaz.

Pour ce qui est des centrales électriques, leur consommation passerait de 19 milliards de m3 en 2019 à 23 milliards de m3 en 2028, avec un taux de croissance annuel moyen de  2,2 %. Concernant le besoin en gaz naturel cumulé pour le marché national, à l’horizon 2028, il s’élèverait à 560 milliards de m3.

La mise en œuvre du programme d’efficacité énergétique et de développement des Energies renouvelables devrait permettre au pays d’épargner une quantité de gaz de l’ordre de 15 milliards de m3.

Toutes ces donnes- là découlent du programme indicatif pour l’approvisionnement du marché national en gaz 2019-2028, élaboré par la CREG.

Approuvé par le ministre de l’Energie, ce programme est établi pour mettre en évidence les quantités de gaz naturel devant être disponibles pour la satisfaction de la demande énergétique nationale pour la décennie à venir.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -